Un sac en rond… et ses accessoires

En rond, en rond, jolis ronds.

Vous savez quoi ? cela fait quelques temps que je ne me suis pas achetée de sac. Horreur ! Malheur ! Et j’avais envie de m’en faire un pour cet été. Un sac un peu original, certes, mais que je peux mettre au travail. Ne trouvant pas ce que je voulais, et surtout parce que j’avais une laine un peu rêche, un peu bizarre pour mettre dans des vêtements, je me suis dit que cela allait servir pour me faire un sac en bandoulière. J’ai réfléchi à la chose, comme de bien entendu, et j’ai trouvé quelques petits trucs pour faire simple :

  1. Faire la anse en une grande bande crochetée en rond. Ainsi, j’ai plus de solidité et surtout cela m’évite quelques petits travaux coutures que j’ai tendance à craindre, étant novice en la matière. La bande est faite en maille serrée dans les tons roses pour faire girly
  2. Pour les côtés, j’ai crocheté deux grands ronds en demi bride, m’inspirant pour les proportions d’un modèle pour tapis que j’avais trouvé sur un de mes livres (Crochets premières leçons, il me semble).
  3. Intérieur doublé dans un tissus de Linna Morata qui représente des chouettes. Histoire de me faire un peu de fun
  4. Des accessoires dans mes restants de laine un peu spéciale (on dirait qu’il y a du chanvre dedans. Bref).

Et voici ce que cela peut donner en photo pour la conception

O le grand rond !

 Conception des côtés avec les fameux grands ronds. La laine étant difficile à travailler car bien rigide, ils ne seront pas parfaits. Mais le plus important est de bien s’amuser non ?

Donc pour la grande bande (et comme une tâchonne, j’ai oublié de prendre des photos), j’ai tout recrocheté ensemble parce que bon. Les coutures et moi cela fait deux. Je préfère crocheter. Et pour la fermeture, j’ai fait une petite languette avec un fermoir aimanté. Mais je risque de doubler la chose, la laine partant un peu en vrille.

Pour la doublure. Ce ne fut pas une mince affaire, n’ayant rien pour tout faire correctement (d’ailleurs, ce soir, je pars en chasse de quelques accessoires, j’en ai marre de pas pouvoir travailler correctement). Bref, j’ai utilisé ce tissus de Linna Morata que je trouve trop choupi :

Voici le rond fermé 🙂

Ce qui donnera ceci en final :

La doublure simple avec mes hiboux ❤

Premier accessoire : la bourse !

Pour cacher les sous !!!!!  J’ai commencé par un crocheté en rond, en demi bride. Le temps d’avoir la circonférence adéquate, ensuite, j’ai arrêté les augmentations pour faire la longueur que je souhaitais.

J’ai repris le même tissus que le sac pour faire la doublure et la fermeture

Un rond double bride et le hiboux qui se cache

J’ai replié la doublure

Et j’en ai hum hum pour le coudre

Un petit ruban et hop on replie 🙂

Deuxième accessoire : le Portefeuille !

Inspiré grossomodo du Chouette Kit. Je me suis fait un portefeuille pour accueillir les diverses cartes et autres petites choses qui se caleront bien mieux que dans mon portefeuille de ministre. Le point utilisé est le…. Tadaaaaam : la demi bride. Et bien oui, je suis en mode demi bride. :))

Comment j’ai du mal à faire un rectangle :p

Installation de la doublure
En fait, j’ai l’impression que je me rattrape toujours avec la couture

Le plus dur, ensuite, c’est de prendre des dimensions de cartes et de tout installer. Mais une fois vos repères pris, ce n’est que de l’automatisme et un jeu de patience. Heureusement que l’insomnie me travaille en ce moment ^^

Troisième accessoire : le fourre tout !

Le petit sac qui servira à mettre les petits trucs dedans sans les perdre. Gloups. En espérant que j’y arrive sans encombre. Il est fait en maille serrée et sera doublée avec le même tissus que le sac. Inspiration ? Chouette Kit, comme de bien entendu 🙂

Le principe est simple, une chaussette en tissus et l’autre en laine Faire ses repères

Et hop on replie, on coud, on met les lanières et on dit merci à l’équipe de Chouette kit 🙂

En enfin, pour ceux qui sont comme moi obligés d’en avoir : le Porte chèque

Le chéquier ! Le truc que je n’aime pas avoir mais j’ai encore des inscriptions à l’école et autres choses que je dois faire pour mes monstres. Il me faut un chéquier. Et il me faut une protection à chéquier. Allez, c’est parti pour un dernier tour !

Super original, vous faite un grand rectangle

Et vousle doublez en faisant des rabats pour maintenir le bazard

Sauf que à tout faire au pif au mètre, j’ai fait trop grand !

Mais bon, je suis une warrior, je ferai un rabat (avec des boutons pressions

Mouahahaha Porte chéquier fait 🙂


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :