En attendant d’être intelligente comme Hermione, je m’en vais porter ses chaussettes

Hermione Granger ! C’est un personnage haut en couleur qui démontre qu’une fille peut être drôle, intelligente, jolie et ne pas s’intéresser qu’au super héros de la saga. C’est aussi une actrice talentueuse qui défend les valeurs du féminisme et qui démontre aussi qu’on peut être comme son personnage. Et donc, si jamais ma fille me demandait quel personnage de roman elle devrait s’inspirer dans la vie, Hermione serait sûrement en tête de liste.

Et comme je ne suis pas bien grande dans ma tête, je me dis aussi que quand je le deviendrai, je ferai comme Hermione. Mais le combat est dur, c’est pas facile d’être Hermione. Alors, j’essaie en attendant de prendre des choses qui peuvent m’inspirer.

Et cela, c’était quand les filles ont proposé un KAL chaussettes. Ce qui tombait bien parce que je ne savais pas encore faire des chaussettes. Et dans les modèles de tous les jours, il y’avait, comme de bien entendu les Hermione’s every day socks. Car les films Harry Potter ont inspiré moultes modèles de tricots. Même qu’un jour, faudrait que je me penche sérieusement dessus.

Voici ce que donne le modèle. Et c’est franchement pas mal. D’un point de vue technique mais esthétique aussi. En effet, l’avantage de ce modèle c’est le point texturé qui est facile à piger, qui est joli mais qui n’est pas ennuyeux du tout. Et je dois dire qu’il me fallait pas grand chose de plus pour me lancer. A part peut être ma copine Melcouette qui m’a dit qu’elle me rejoignait dans cette folle aventure

Je suis donc partie à la recherche de la laine et je me suis dit que, quitte à débuter, autant que je prenne de la facile : de la Fabel Drops. Ce qui est bien, c’est qu’elle a plein de couleurs, elle est douce, elle est faite pour les chaussettes et se tricote niquel chrome en trois. L’échantillon était parfait (et ça, c’est la vie, parce que tu sais que tu n’auras rien à calculer). Le modèle est gratuit et en français. J’avais du thé à dispo et mon sac aussi (pour tricoter en globe trotter). Roulez jeunesse.

Et la première était très rapidement faite. Et c’était doux et c’était cool. Et j’ai pas eu trop de couacks. A part peut être le talon renforcé que je pense ne pas bien faire. Mais c’est un autre débat. J’ai tout mon temps pour le faire à la perfection. Je pense qu’avec la copine, on a mis deux semaines mais alors cool la vie, hein, pour le faire. Donc vous voyez, même en ne faisant pas les choses parfaitement, on y arrive tranquillou. Je me suis dit que ce serait une  bonne idée de faire des tricots à emporter grâce aux chaussettes. En effet, j’ai les instructions sur le téléphone, donc maintenant, à part un ou deux détails, c’est plié. Et cela ne prend pas de place.

Il faut savoir en prime que  ma peau des pieds est très sensible. Aussi, porter de la laine avec juste un peu de nylon, cela vous change carrément la vie. Je pense donc arrêter d’acheter des chaussettes en hiver et voir ce que cela va donner question usure, peau, etc. Cela me permettra aussi d’essayer d’autres points fantasy (en fait, j’en ai déjà testé un et je vous le montrerai incessamment sous peu d’ailleurs).

Que dire d’autres ? Oui du coup, j’ai appris d’autres techniques : le magic loop mais sérieusement du coup, le rang raccourci et je dois dire que je m’en faisais une montagne mais j’ai vraiment apprécié de le faire. relever les mailles proprement. Ce qui ne se voit pas encore spécialement ici, mais je peux vous dire que cela m’a bien aidé à progresser.

Mes répercussions sur le tricot d’aujourd’hui, sur ma life et surtout comment cela me fait ressembler à Hermione? Je fais beaucoup mieux le Polynectar, merci (nan je rigole). J’avoue que maintenant, j’ose plus dans mes patrons pull à éviter les coutures et donc à faire plus de choses avec mes circulaires, à relever les mailles, tout ça. On peut dire concrètement que j’ai passé un level. De plus, cela m’a permis de tricoter avec Melcouettes. Alors, vous allez me dire que c’est pas un truc de folie hein. On est bien d’accord. Mais mes deux copines de la région parisienne, je les adore et on ne se voit pas. Parce que la vie est ainsi faite (sortez vos mouchoirs). Le fait de temps en temps passer un temps fou à chercher de la laine, s’envoyer nos progressions sur Insta et papoter projets ou lectures communes. Quelque part, cela me comble un manque.

Et donc, vous aurez très bientôt d’autres paires de chaussettes sous le nez (la paire de Mai est terminée déjà. Celle ci est celle d’Avril). Je pense que je vais en faire grossomodo une paire par mois. C’est un bon rythme. La Drops est déjà prête, les idées aussi. Et tricoter utile, c’est bien. Il faut le dire.

2 commentaires sur “En attendant d’être intelligente comme Hermione, je m’en vais porter ses chaussettes

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :