Le roulis sur les cotes anglaises……

Comme je vous le disais fin Juin je crois, le Bergère de France est arrivé. Et il faut savoir que pour le catalogue des créas chaque année, quand le magasine débarque à la maison, c’est tout le monde qui pointe le modèle qu’il veut. Et en général, quand je ne me retrouve pas à avoir des commandes sur l’entièreté du catalogue, je suis contente. Mais ma cousine a passé une semaine à la maison. Donc vous verrez sûrement du BDF encore sur ce blog pour cette année (z’êtes contents hein ?).

Le premier qui a inauguré ? Mon Prince Charmant, bien sûr, le premier à dégainer quand il s’agit d’avoir un pull, surtout si c’est un sweet, chaud, parce que lui, il  sauve le monde en travaillant dehors la plupart du temps. Et dehors, en hiver, il fait froid.

Si tu veux le modèle, tu cliques ici

Bref, retenez qu’il veut avoir la même dégaine que le type sur la photo, mais sans col roulé et avec moins de brushing dans les cheveux. Et surtout il préfère le bleu mais bleu sombre. Débrouille toi avec ton cahier des charges. C’est normal. Et vu que c’est un sweet et qu’il va le laver souvent, cette fois ci, on n’a pas fait de la pure laine, on a fait de la bonne vieille acrylique qui chauffe les doigts quand tu tricotes. C’est donc en Baronval de chez Bergère de France, couleur Roulis que j’ai commencé ma longue épopée en côtes anglaises (et maintenant, vous comprenez le titre).

Vous voyez ? Les côtes anglaises ? Nan ? Vous avez une vache Milka qui vous barre la route ? (elle s’appelle Léia). Et oui, l’avantage quand tu fais un pull d’un seul tenant, de la manche gauche à la manche droite, c’est que les chats, ils pistent vite que cela t’embête vraiment quand ils s’allongent sur le tricot. Mais genre, vraiment

Et comme vous pouvez le constater, changement de luminosité et de couleur (celle là, c’est Vitamine), ces babaches ont fait manifestement un roulement pour que le tricot soit A CHAQUE INSTANT occupé. Ce qui, ajouté à la monotonie du point….. Bref, passons

Pour en revenir à nos Sheeps, la côte anglaise est bien expliquée si jamais vous n’avez jamais fait cela (sinon, pareil, tuto sur Youtube, c’est la vie). Et le fait de construire le pull de gauche à droite permet du coup d’avoir des lignes horizontales. Et je trouve que cette année (oui, j’ai aussi feuilleté le catalogue), ils ont mis le paquet sur d’autres moyens de construire. Alors, le paquet, faut pas vous emballer. Mais disons qu’on commence à avoir d’autres constructions qu’à plat, ce qui saoule toute tricoteuse attirées et pervertie par le tricot en rond et le Top down (dont j’en fait partie)

Sinon, que vous dire d’autres ? Que cela monte vite parce que c’est tricoté en 5.5 ? Sauf quand on a un chat dessus ? Oui, aussi. Que je n’ai pas fait le col roulé parce que le Prince charmant voulait un col rond ? Je pense que je l’ai dit plus tôt. Ah si, les coutures. Comme je suis une quiche internationale en couture, j’ai fait les coutures avec mon crochet de la mort qui tue et c’était beaucoup plus rapide, et plus droit et plus invisible. Donc c’était cool 😉

Le résultat ?

De bon matin, juste pour le café, j’ai vu descendre un Prince charmant avec la banane. Il n’a même pas attendu que je bloque l’affaire (donc en gros, ils sera peut être un peu plus large au résultat final. Ou pas, on verra bien). Et cela lui va comme un gant au Prince Charmant pas caféiné. En gros, je pense qu’on a encore un pull doudou pour cet hiver. C’est comme ça. Je reviens vite avec les petites choses que je vais faire pour Septembre les gens. A plus 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :