Grand siècle, tome 1 : l’Académie de l’Ether de Johan Heliot

couv11498059Auteur : Johan Heliot

Saga : Grand siècle

Obtenu le : 17 Mai 2017

Lu le : 21 Mai 2017

Dans le cadre : d’un partenariat avec les Editions Mnémos

 

 

En un mot :

  • Je n’ai pas pris un tel pied en Science-Fiction historique depuis Ceux qui savent de Pierre Bordage
  • Cela vous donne une idée du level (pour les connaisseurs)
  • Cela me rappelle que je n’ai pas lu les tome 2 et 3 de la Trilogie de la Lune
  • Honte à moi
  • Rien que la couverture devrait vous faire acheter le livre

johan-3Présentation de l’éditeur : L’ambitieux lieutenant de frégate Baptiste Rochet présente au jeune Louis XIV une étrange météorite sphérique, rapportée de son dernier périple en mer. Médusé, le mathématicien et penseur Blaise Pascal y trouve alors une terrifiante source d’inspiration. Ses découvertes bouleverseront à tout jamais le destin du Roi-Soleil et de son royaume, ainsi que les vies d’une fratrie tentant d’échapper à la misère et impliquée bien malgré elle dans les drames à venir.

Nobles comploteurs, inventions géniales de Pascal, imprimeurs libellistes, malfrats sans pitié de la cour des Miracles et mousquetaires désenchantés peuplent le théâtre d’un monde sur le point de basculer dans un Grand Siècle futuriste, entre ombre et lumière, entre la terre et les étoiles.

Johan Heliot signe avec cette nouvelle grande trilogie uchronique une fresque ambitieuse et passionnante qui interroge la grande histoire, le pouvoir de la science et les vies tourmentées de personnages inoubliables.

 

Il y’a des Emails qui vous mettent la joie dans votre journée

 

Et croyez moi, cette journée là était particulièrement pourrie. Mais comme la lumière au milieu de la nuit, Bérénice des éditions Mnémos a pensé à moi pour une lecture du premier tome de la saga Grand Siècle de Johan Heliot. Et croyez moi que vu la connexion internet particulièrement laborieuse que j’ai aujourd’hui (à vous faire jeter un ordinateur par la fenêtre),  que c’est un peu plus qu’un livre pas si mal que cela qui va vous tomber dessus. C’est une belle pépite comme on les aime. Facile à lire, des références qu’on connaît bien, une intrigue bien tournée, un univers cohérent et une plume vraiment fluide.

 

Et voilà comment en trois lignes et demi je vous ai convaincus. N’est ce pas ? Non, plus sérieusement, je vais déjà vous dire à quel point il faut faire confiance à Johan Heliot. Tout simplement parce que ce monsieur n’est pas à son rodéo d’essai. Il a déjà écrit une autre trilogie assez célèbre pour les connaisseurs : la Trilogie de la Lune. Plus sérieusement, c’est un auteur qui a le nez dans les étoiles. Le science-fiction l’inspire et c’est ce qui est bien son petit plus à lui.

louisxivmini

 

Entre intrigue bien tournée et écriture d’une fluidité …

 

Mais je vais arrêter là mes superlatifs car il est bien évident que vous allez prendre ce roman pour le nouveau soda à la mode. Et c’est presque le cas. Johan Heliot prend le cas de Louis XIV qui fut à la pointe d’une bonne poussée technologie et idéaliste en France. Il lui a donné un petit plus bien à lui : une boule de métal un peu étrange qui lui donnera des idées de voyager dans l’espace. De là, tout découle : Pascal dont la calculatrice était un peu tombé dans l’oubli prend le dessus. Il devient ainsi le nouveau scientifique à la mode. Mazarin tombe dans l’oubli. La direction de la politique intérieure et extérieure française va se bouleverser pour tendre vers la conquête spatiale des centaines d’années avant la date prévue ! Ce qui nous pose cette question : Et si Louis XIV était né avec nos capacités technologiques, voire encore mieux, qu’est ce que cela donnerait.

 

Parallèlement, nous suivons le sort d’une famille dont le grand frère entre dans la Cour des Miracles, le petit au service de Pascal et la grande ouvre une imprimerie. En quoi tout ceci va s’imbriquer et donner quelques centaines de pages qui vont vous tenir éveillé jusque pas d’heures, et bien, il vous faudra acheter le livre pour le savoir mais allez y les yeux fermés. Je dirai même plus, pour ceux qui veulent découvrir une bonne petite uchronie, ce sera peut être le livre qui pourra vous le faire découvrir. En espérant bien entendu que les prochains tomes paraissent rapidement, car j’ai envie de savoir la suite. En attendant, je prendrai les tome 2 et 3 de la Trilogie de la Lune que j’ai en retard. Afin de modérer mon impatience.

 

 

 

 

2 commentaires sur “Grand siècle, tome 1 : l’Académie de l’Ether de Johan Heliot

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :