Le dernier apprenti sorcier, tome 2 : Magie Noire à Soho de Ben Aaronovitch

couv26661935Auteur : Ben Aaronovitch

Titre original : Moon over Soho

Saga : Le dernier apprenti Sorcier

Acquis le : 5 Mai 2017

Lu le : 29 Mai 2017

Dans le cadre de : La Masse Critique Babelio

 

 

En un mot :

  • Envoûtant
  • A écouter d’urgence avec une playlist Jazz
  • Encore et encore : Body and soul !
  • Toujours aussi fan de l’humour et de l’écriture

le-dernier-apprenti-sorcier-tome-2-magie-noire-a-soho-2462122-250-400Présentation de l’éditeur : Après avoir réconcilié les divinités qui se partagent la Tamise, et mis hors d’état de nuire un tueur en série sorti d’un conte pour enfants vieux de plusieurs siècles, l’agent Peter Grant et l’inspecteur Nightingale pensaient pouvoir souffler un peu. Mais le repos n’est pas une option pour les deux derniers sorciers de Londres : ce sont cette fois les jazzmen de la capitale anglaise qui meurent un peu trop souvent et dans des conditions un peu trop suspectes. Au son du swing, du bop et de l’électro, Peter nous emmène dans les clubs enfumés de Soho, où magie et musique forment les deux faces d’un même penny…

 

 

Et tout d’abord, je vous conseille de cliquer sur ce lien pour entendre la musique principale de ce roman

 

Un livre qui se savoure en musique

Après avoir savouré mon voyage dans les Rivières de Londres, je me suis dit que j’allais profiter de la Masse Critique de Babelio (merci à eux de me rappeler que je suis constamment en retard dans mes sagas et que le monde est remplis de livres à lire) pour me donner un bon coup de pieds aux fesses car la seule excuse presque valable sur le fait que je n’ai pas continué le Dernier Apprenti sorcier, c’est que je pensais avoir lu le premier tome dans l’année. Que j’ai lu en fait il y a presque deux ans. C’est vous dire que je suis à la bourre et que je note maintenant mes sagas à poursuivre sinon on ne s’en sortira jamais !

 

Je vous laisse donc imaginer aussi le fait que malgré ces deux années d’absence, l’intrigue du premier tome était bien ancrée dans ma tête ce qui est franchement pas mal de la part de l’auteur et je vais même vous dire pourquoi que c’est pas mal : c’est parce que le premier tome était superbe, avec ce qu’il fallait de mythologie, de références, d’humour et de thriller. Et on ne soupçonne jamais un bon thriller qui se pointe, c’est moi qui vous le dis.

 

Que vous dire sinon que ce  tome est superbe ? A un point que j’ai regretté au début de l’avoir emmené à ma pause midi. En effet, je ne pouvais pas écouter de musique à ce moment là. Et je puis vous dire que si vous aimez le Jazz, ce tome là est écrit pour vous, surtout depuis que l’auteur a instauré la Police du Jazz !

 

lot-3-jazzmen

Une intrigue bien ficelée

Si toutefois nous n’êtes fan du côté jazzy de l’enquête, ce qui peut difficilement se comprendre mais je ne juge personne (ou pas, on verra bien), sachez que l’enquête en elle même est à la fois drôle et entrainante. Nous avons bien entendu différentes théories telles que un vampire du  jazz, un serial killer qui ne s’en prend qu’aux jazzmen et de manière magique, une malédiction. L’auteur s’amuse à nous faire passer de l’univers fantastique avec ses créatures et ses codes à une série télévisée d’enquêteurs. Si vous voulez vous demander comment les policiers mènent leurs enquêtes, vous pourrez y découvrir quelques références et allusions très humoristiques de la part de l’auteur.

 

Ce qui est génial c’est que l’auteur lui même nous prévient que l’enquête risque de stagner, qu’elle va être longue et douloureuse parce qu’il n’y a que dans les films où l’action est omniprésente. Nous avançons aussi dans le quotidien de notre enquêteur qui cette fois-ci peut se la jouer un peu en solo. Nous découvrons ainsi son mode de fonctionnement mais aussi  un petit peu de sa vie personnelle (voire intime oulala).

 

En bref, que du bonheur, je m’empresse de noter la suite sur ma wish list et si jamais vous hésitez encore, ne le faites plus. Ce livre mérite toute votre attention. Un grand merci à Babelio et à sa masse critique de m’avoir si subtilement noté mon oubli dans mes lectures.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :