Le dernier Souffle, tome 1 : l’Ame de Fiona Mc Intosh

Auteur : Fiona Mc Intosh

Saga : Le dernier souffle

Titre original : Myrren’s Gift

Obtenu le 3 Septembre 2013

Lu le 25 Novembre 2016

Dans le cadre d‘une lecture commune avec Toute la lecture de Sev

 

 

En un mot :

  • Un véritable coup de coeur
  • Le personnage de Wyl est passionnant
  • La magie du dernier souffle tend à nous rendre sur le qui vive
  • Un méchant trop caricatural ?

 

auteurs-fiona-mcintoshPrésentation de l’éditeur : Encore adolescent, Wyl Thirsk doit assumer le rôle pour lequel on le destinait depuis sa naissance : commandant en chef des armées de Morgravia! Une responsabilité qui le conduit à la cour du prince Celimus, un despote sadique. Là, un geste de bonté envers une sorcière condamnée au bûcher vaudra à Wyl un don miraculeux, ainsi que la colère de son seigneur et maître.
Contraint de lui obéir, Wyl est envoyé au Nord où la guerre menace, pour une mission suicidaire à la cour ennemie… avec pour seule arme un mystérieux pouvoir dont il ne soupçonne pas même l’existence. Or, s’il n’embrasse pas le Dernier Souffle, il signera sa perte… et celle du pays qu’il a juré de défendre.

 

 

 

Un premier tome qui s’inscrit déjà dans la durée !

Il y a dix ans, deux pays s’affrontent et pour que le sien gagne (en gros), le seigneur Thirsk, une espèce de gros général, mène un assault dont il sait ne pas sortir vivant. Il fait promettre à son meilleur pote, le roi, d’élever son fils pour que les deux fils (celui du roi et du général) deviennent les meilleurs amis du monde. Le fils, c’est Wyl. Le fils du roi c’est Célimus. Et Celimus, a été élevé dans la haine de son père et donc il déteste Wyl qui lui, ayant les mêmes valeurs que le roi, s’entend plutôt bien avec ce dernier.

Célimus fait partie des gens qu’on leur mettrait bien des fessées tellement ils sont vils cruels, et pas cool du tout. Celiums, pour faire un peu tatanner Wyl, décide de lui montrer le supplice d’une sorcière et comme Wyl fait preuve d’humanité, et bien la sorcière lui transmet un don. Vous avez vu l’introduction de malade ?

myrren_s_gift-680x0

Et donc c’est l’histoire de deux frères qui s’affrontent.

En gros, c’est ça. Ils se font des coups de vache sauf que ces coups là, venant de Celimus, et bien cela donne comme enjeu la guerre et la mort, tu vois. Wyl s’en sort mais on se demande comment à chaque fois, et pas toujours de manière très catholique. Mais il tient bon, les trois quarts du temps et je dois avouer que j’ai eu peur pour sa vie 90 % du livre.

Pour résumer, ce premier tome qui est sensé être introductif, il se passe une tonne de choses. Ce qui me fait dire que le tome 2 risque d’être super rock n roll. Je ne parle pas du troisième de la trilogie. Aussi je pense réserver cette lecture pour les vacances. Histoire de souffler un peu ? Humour quand tu nous tiens 😉

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :