Les Chroniques des Féals, tome 1 : Coeur de Phoenix de Mathieu Gaborit

Auteur : Mathieu Gaborit

Saga : Les Chroniques des Féals

Maison d’édition : Bragelonne (ebook)

Obtenu le : 20 Octobre 2012

Lu le : 25 Mai 2017

Dans le cadre d’une lecture commune avec Toute la lecture de Sev et aussi parce que j’avais adoré les Crépusculaires

 

En un mot :

  • Un univers fantasy classique
  • Du coup, on peut faire lire les novices
  • La plume de Mathieu ❤

 

auteurs-mathieu-gaboritPrésentation de l’éditeur : Qui ne connaît pas la Tour Écarlate ? Ce donjon de pierre rouge qui domine le village de Sédénie, au cœur de l’Empire de Grif’. Ici on ose à peine murmurer son nom… Le mystère et la magie qui entourent ces lieux imposent une crainte respectueuse à la population. Ceux qui vivent à l’intérieur ne se montrent jamais. Au plus fort de l’hiver, lorsque la neige a barré l’unique route menant au delà des montagnes, les anciens content les légendes liées à cette tour couleur de sang. Ils évoquent la vision fugitive de silhouettes encapuchonnées dont le regard étincelle comme des rubis. Ils parlent aussi du vol majestueux de créatures de feu qui prennent leur essor depuis le couronnement de la tour. Mais aucun d’entre eux ne connaît la vérité, aucun d’entre eux ne peut l’imaginer… Qui sont ces sages de la guilde qui sont chargés, depuis l’aube des temps, de garder un terrible secret ? Qui sont les phéniciers ? Pourquoi se cachent-ils derrière les murs de cette tour, adeptes mystérieux consacrant leur vie aux fabuleux Phénix ? Januel est l’un de ces disciples. Son talent remarquable lui vaut d’être choisi pour faire renaître le Phénix de l’empereur de Grif’. Cette Renaissance doit sceller l’alliance de l’empire avec les autres pays. Une guerre se prépare. Leur ennemi : la Charogne, le royaume des morts. Mais un événement inattendu va changer la cérémonie en drame et jeter Januel sur le chemin d’une fantastique aventure…

 

 

Pour la plume de Mathieu, je pourrai lire tout et n’importe quoi.

Je pense que c’était la première édition des Halliennales, le festival de l’Imaginaire qui a lieu tous les ans dans ma région en Octobre (d’où la date d’achat, bah tiens) que j’avais pris les Crépusculaires, un merveilleux livre objet publié par les éditions Mnemos, si je me souviens bien. Et je m’étais dit : Koko, tu lis d’abord les chroniques des Feals pour tester l’auteur. Mouahahah. J’ai lu les Crépusculaires mais aussi Confessions d’un automate fumeur d’opium qui sont tous les deux des romans excellents et j’ai complètement zappé de lire les chroniques des Féals.  Vous savez, on reporte toujours, on a toujours un truc à lire, toussa toussa.

 

Mais c’était sans compter Toute la lecture de Sev qui a décidé de nous faire une PAL commune (oui, en même temps, on lit tout le temps à deux) (c’est pas pour ça qu’on la respecte la PAL cela dit…) et qui me demandait pour cette trilogie. Et comme j’adore l’écriture de Mathieu et que cela m’a bien fait plaisir de reprendre sa biographie, c’est parti. Et c’est vrai que quelque part, j’aurai peut être mieux fait de lire cette trilogie avant !

 

les-chroniques-des-feals-tome-1-coeur-de-phenix-117379-264-432

 

De la fantasy tout simple mais complète

 

On part sur un schéma basique mais qui marche toujours. Un gamin orphelin étudie des phoenix. Il n’a pas l’air bien vaillant et a un super pote doué en tout. Mais voilà-t-y pas qu’on se rend compte qu’il a des aptitudes de malades et du coup, on va lui faire réveiller le phoenix légendaire que tout le monde veut réveiller pour présenter les hommages au roi du coin.. Alors qu’au début, c’est le meilleur pote qui était choisi. Se passe un long trajet qui l’amène à se préparer à ce réveil et évidemment, des méchants qui veulent anéantir le monde vont tenter d’empêcher l’évènement. Par là, notre jeune héros va découvrir d’autres personnes qui ont d’autres animaux magiques dans le sac et ils vont tous faire une quête pour aller chez les maîtres du Phoenix

 

Oui, de la quête initiatique pour le tome 1. Des animaux fantastiques pas si courants que cela en fantasy. Tout ceci associé à une plume d’une fluidité à se faire cuire des carottes aux petits oignons finger in the nose. Des auteurs comme Mathieu, on n’en a pas beaucoup, il faut les lire. Bref, c’était super bien et si c’était à refaire, je relirai le tout mais peut être au début. Un très bon livre à lire sans retenue et sans frayeur de ne pas tout comprendre, l’auteur est là pour vous tenir par la main !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :