Agnès Price, tome 1 : Sang-mêlé de Sebastian Bernadotte

Saga : Agnès Price

Auteur : Sebastian Bernadotte

Maison d’édition : Sidh Press

Nombre de pages : 259

Obtenu lors de Trolls et Légendes édition 2017

Lu le 05 Juin 2017

Dans le cadre de : j’ai pioché dans mes livres papiers achetés récemment pour l’emmener au boulot

 

En un mot :

  • Un livre bipolaire ?
  • Un univers original et très sympa
  • J’ai pris le tome 2 du coup. On ne va pas se laisser aller en ne lisant que le premier tome

 

sebastian-bernadotte-1024x1024Présentation de l’éditeur : En ouvrant mon cabinet de détective privé, à Malmö, dans le sud de la Suède, j’étais loin d’imaginer que le monde dans lequel j’évoluais, n’était pas celui qu’il paraissait être. C’est en me confiant une obscure enquête sur une affaire classée, qui semble d’ailleurs étroitement liée avec ma famille, que je vais découvrir que la magie nous entoure. Et cerise sur le gâteau, Aymeric, le type sur lequel je craque essaie de me dire des choses sans pouvoir le faire.
J’aurais préféré une initiation en douceur, mais le destin en a décidé autrement !

 

Mais il avait l’air si perdu !

J’étais à Trolls et Légendes, le regard totalement perdu parce que tous les auteurs étaient pris d’assault. Et puis vous le savez si vous faites les festivals du livre, il y a tellement de monde, tellement de choses à voir que l’on ne sait plus où donner de la tête. Et en prime, j’avais mes deux enfants à surveiller, plus ma post ado qui cherchait un livre à lire. Et là, je vois mes deux petits gars, dont un qui me demande si je connais son livre, et l’autre encore plus timide (Sebastian) qui me fait son plus beau sourire. Leur quatrième de couverture était vraiment sympa et leur duo encore plus. On sentait quelque chose, des neurones qui ont synapsé, je ne sais pas. Tout cela pour dire que je suis partie avec les deux livres (vous verrez le prochain dans pas longtemps d’ailleurs). (non je ne vous dirai ni le nom de l’auteur ni le titre du livre, vous n’aurez qu’à suivre).

 

J’avoue aussi que j’étais contente d’avoir pris le Agnès Price parce qu’il était court. Et au mois de Mai cette année, on a eu pas mal de semaines courtes. Et comme lorsque je prends un livre pour ma pause midi, cela me saoûle clairement de le couper en deux semaines, c’était parfait. J’ai pu ainsi lire en prenant mon temps, avec ma petite salade composée et me régaler d’un univers fantastique nordique, comme me l’avait vendu Sebastian, et je dois dire même qu’il y’a eu quelques petites choses qui m’ont amusée et intriguée. C’est pour cela, par exemple, que j’ai pris le tome 2, déjà. Pour le lire bientôt

 

Un roman bipolaire ?

 

L’auteur montre son originalité en optant pour les légendes nordiques. Nous aurons donc dans ce domaine fantastique le panthéon asgardien. Ce qui pour ma part ne me dérange absolument pas puisque cela faisait longtemps que j’avais envie de le découvrir dans notre milieu à nous, moderne. Et paf, l’auteur revient à ses classiques en nous montrant une femme qui joue les détectives, telle une Charley Davidson mais sans les autocollants de voiture et la caféine (heureusement, cela ne serait pas original du tout). On se prend donc de sympathie avec l’héroïne qui va nous mener des enquêtes. Ensuite, il nous montre que c’est un roman d’enquête policière (ou plutôt de détective privé) ce qui fait que la première partie du roman ressemble étrangement à un thriller, épuré au maximum des éléments fantastiques. Et paf ! Tel un thriller harlequin, on a à la moitié du fantastique et on y est ! On bascule !

 

Alors ? Maladresse de l’écrivain ? Ou fait exprès ? Je serai tentée de dire qu’il nous a bien eus. Parce que en partant d’un environnement qui nous est familier : une jeune femme indépendante qui mène des enquêtes en Europe du Nord, il arrive à nous immerger dans son univers fantastique à lui : la mythologie asgardienne. Et tout ceci en moins de 300 pages ! Toutefois, il y a un léger bémol parce que oui, j’aime bien en mettre, histoire de mettre grave la pression. C’est trop court ! Du coup, on a des raccourcis scénaristiques qui m’ont prises un peu au dépourvu. Certes, c’est bien expliqué, il n’y a pas d’écueil, mais j’aurai aimé une petite centaine de pages en plus. Cela dit, je ne sais même pas comment en ajouter juste pour m’ajouter un peu plus d’action sans en mettre des tartines… Nous sommes dans une introduction de saga, ne l’oubliez pas.

 

En bref, je n’aurai de réponse claire à mes questions que lorsque j’aurai testé le second tome. Et comme je l’ai pris en ebook, je ne peux même pas vous dire s’il est plus ou moins long.  Affaire à suivre 🙂

2 commentaires sur “Agnès Price, tome 1 : Sang-mêlé de Sebastian Bernadotte

Ajouter un commentaire

  1. Un commentaire laissé sur mon blog et me voici à débarquer ici, dans ton chez toi à la présentation divine, j’adore, c’est à tomber cet aperçu de chaque article!
    J’en profite pour faire une petite découverte puisque je ne connaissais ce livre ni de Booktube ni de Blogosphère 😀
    Des bisous.

    J'aime

    1. Rho mais tu es un amour. Et oui, j’avais envie de jouer à WordPress. Tu ne vas pas tarder à regarder des Thilliez et des Sire Cédric et d’autres thrillers. On est foutues ! Pour Sebastian, je te tiendrai au courant pour le tome 2. Si tu veux tester le tome 1. Et bien on s’invitera à boire le café ou le thé 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :