Sorcières & Chasseurs, tome 1 : Convoitise de Charlotte Munich

Auteur : Charlotte Munich

Saga : Sorcières & Chasseurs

Maison d’édition : Amazon Kindle (ebook)

Nombre de pages : 399

Obtenu le 18 Mai 2017

Lu le 11 Juin 2017

Dans le cadre d’une lecture commune en trio puis en duo avec Melcouettes et The Chouille

 

En un mot :

  • Un univers original
  • des personnages attachants et parfois haïssables
  • une intrigue bien menée

71jhqa6gwbl-_ux250_Présentation de l’éditeur : Accro à la magie noire, tueuse à gages malgré elle, traquée par une secte… Elle n’avait pas le profil pour sauver un enfant. Leila, jeune sorcière parisienne, a hérité d’une magie singulièrement noire. Elle est cependant obligée d’utiliser cette énergie qui lui grouille sous la peau, sous peine de foudroyer ses proches. Ou ce qu’il en reste. Car les sorcières ont leurs propres prédateurs : des chasseurs qui les poursuivent, les séduisent… et les dévorent pour leur voler leur pouvoir. Le chef des chasseurs parisiens est justement à deux doigts de la repérer. La situation de Leila ne se prête donc pas vraiment au baby-sitting. Lorsqu’une étrange petite fille lui demande de retrouver sa maman, Leila commence par refuser. On ne prend pas une gamine sous son aile quand on est accro à la magie noire. Mais l’enfant n’a personne d’autre, et Leila doit la protéger avec les moyens du bord. Quitte à foncer dans la gueule du loup, à pactiser avec l’ennemi et à céder à l’appel de son plus sinistre grimoire, Convoitise.

 

Une ambiance très noire, à la limite du malsain pour un tout nouvel univers

 

Mais que j’ai eu du mal à démarrer, à tout comprendre dans ce livre ! Et ne prenez absolument pas ce titre et cette annonce comme si je prenais l’auteure comme responsable de tout ceci.  Charlotte Munich a très bien su mener son jeu, son intrigue et qui plus est encore sa mythologie propre. Je vous explique. Nous suivons ici une sorcière dite de magie noire mais ce n’est pas comme nous on le conçoit en ce moment. Genre c’est parce que la madame a voulu suivre le côté obscur de la force. Dans cet univers magique, on ne choisit pas ses inclinaisons, ce sont les grimoires légués de générations en générations. Ici, nous avons notre héroïne, Leia qui est spécialisée dans les maladies et autres. Pas les guérir mais les provoquer. Et elle a une soeur qui elle a été spécialisée dans la perte des objets. Ces deux femmes ont hérité d’un  grimoire appelé Prospérité, mais aussi du grimoire qui fout franchement les miquettes : Convoitise.

 

Dans cet uniers, des chasseurs chassent la sorcière pour manger leur foie. C’est ce qui est arrivé à la soeur de Leia même si on ne sait pas si elle a été attrapée ou non. Et par un obscur procédé (que je ne vous expliquerai pas car j’ai fait un Oh ! magistral quand je l’ai découvert, Leia ne va pas bien. Car quand une magicienne ne pratique pas son art, elle accumule de la charge, appelée Grouille qui vous donne l’impression d’avoir des bêbêtes partout, vous donne des hallucinations et enfin vous fait foudroyer vos proches. Sympa non ? Et bien dans tout ce bordel, Leila qui est plutôt une personne sympathique va devoir sauver une gamine qui s’incruste, fuir un chasseur et trouver sa soeur, dans l’optique bien entendu qu’elle est une bombe à retardement.

ciencias02

 

Une intrigue extrêmement bien roulée.

 

Nous avons constamment cet univers de grouille sous nos yeux car Leia est dans un état critique, autrement dit, l’auteur nous montre l’intriuge de son point de vue à elle ce qui ne nous permet pas de réfléchir. Imaginez résoudre une intrigue complexe avec un flingue posé sur la tempe ? Vous voyez ? Pas si facile et croyez moi, on a l’impression de vraiment vivre ceci en plus des aspects quotidiens de la vie de Leia : la récolte des ingrédients, les aspects financiers, les clients à trouver et à contenter, le syndicat des sorcières qui ne veut t’aider que si tu donnes tes grimoires, dangereux ou pas d’ailleurs, une famille franchement déviante et la vie sociale de tout le monde.

 

Quand tu es une personne dite normale, on peut comprendre que c’est déjà lourd à porter mais avec l’état d’esprit de Leia, je peux vous dire que tout nous semble insurmontable, même les reproches, les suggestions, tout. Car elle est réellement au bord du précipice et l’auteure a réussi ce pari incroyable de nous faire ressentir  tout ceci sans rien enlever à son style d’écriture.

 

Bref, si vous désirez un roman de fantasy atypique sans romance mièvre et avec un background vraiment riche, ainsi qu’une bonne intrigue : testez Convoitise parce que c’est un vrai petit bijou et j’ai hâte de lire la suite. Vraiment !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :