La Communauté du Sud, tome 10 : Une mort certaine de Charlaine Harris

Auteur : Charlaine Harris

Saga : La Communauté du Sud

Titre original : Dead in the family

Titres déjà chroniqués :

  1. Quand le danger rôde
  2. Disparition à Dallas
  3. Mortel corps à corps
  4. Les sorcières de Shreveport
  5. La morsure de la panthère
  6. La reine des vampires
  7. La Conspiration
  8. Pire que la mort
  9. Bel et bien mort

Obtenu le : 20 Octobre 2012

Lu le 23 Avril 2013

Dans le cadre de j’ai envie de dégommer les grosses sagas

 

En un mot :

  • Le tome qui m’a redonné le blason à Sookie
  • Je pense qu’il faut lire cette saga dans le bon état d’esprit
  • M’a donné plein d’idées d’articles de fond

 

avt_charlaine-harris_5884Présentation de l’éditeur : Encore affectée par la mort de sa cousine fae, Sookie rencontre d’autres problèmes : l’arrivée du créateur d’Eric, un Romain de l’Antiquité , accompagné du tsarévitch Alexis Romanov, sauvé des Bolchéviques, mais vampire…

 

 

 

 

 

 

Enfin, j’ai de quoi bosser un peu

 

Oui, je lis Sookie pour me détendre, pour me défouler de ma journée de travail. Mais quelque part, je me dis qu’un jour, elle va avoir du plomb dans la tête, l’intrigue ne va pas partir dans tous les sens parce que la donzelle est un peu trop innocente et qu’elle part se mêler de ce qui ne la regarde pas. Et donc, comme de par hasard, elle se fait tabasser ou elle souffre d’une manière ou d’une autre.
Mon espoir a presque été exaucé. Oui, sur le tome 10, cela prend forme. On a vraiment une grosse intrigue où on se demande un peu où cela va nous mener, de l’action, pas trop d’état d’âme, des réflexions d’adultes. Là j’ai apprécié le tome (en plus, c’est une relecture, et je ne m’en souvenais absolument plus… Comme quoi, quand Sookie mûrit, je l’oublie).
Donc, je ne dirai pas que c’est mon préféré, que c’est un livre excellent, tout ça tout ça. Pour moi, la Communauté du Sud reste un livre de vacances, de détente, de plage. Il est là comme un bon film d’action, même si je trouve que la mythologie est tout de même complète, ce qui me fait passer la pilule car l’héroïne…. Mais je ne la supporte pas.

 

spellboundmaincast

Un tome tourné vers la famille

 

Je crois que c’est ce qu’il m’a plu dans ce tome-ci. C’est le fait que les personnages pensent à se serrer les coudes. Il n’y a plus vraiment d’intéractions un peu aléatoire… On se recentre sur Sookie et Eric, qui forment le couple phare, on va dire. Autours d’eux vont tourner beaucoup de personnages qui vont tenter de se faire à tout ceci. On a Jason, le grand frère qui tente de se faire pardonner, en montrant qu’il a muri. On a Pam, la « fille » d’Eric qui montre qu’elle s’entend bien avec Sookie. On a Sam, le meilleur ami avec qui Sookie discute de sujets d’adultes et avec qui elle peut tout de même sortir un peu au restau. On a Claude, le cousin qui peut débarquer et habiter chez elle pour dépanner et enfin on a le « Père » d’Eric à qui Sookie est présenté.
Vous voyez, quand il y a de la logique là dedans, ça va tout seul ^^ Je préfère, en tous cas, le couple Eric Sookie qui arrive à évoluer par rapport au couple Bill Sookie où ce n’était que fusionnel et à la fin,  c’était un peu barbant. Ici, on a tout de même deux personnes qui s’acclimatent à l’autre, qui se disputent, qui font des concessions… Je trouve juste un peu dommage d’avoir fait 10 tomes pour trouver ce petit truc qui fait que cette série, ça a du chien quand même ^^

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :