L’homme feu de Joe Hill

Auteur : Joe Hill

Titre original : The Fireman

Maison D’édition JC Lattès

Nombre de pages : 700

Obtenu le 02 Juin 2017

Lu le 19 Juin 2017

Dans le cadre d’un partenariat avec la maison d’édition JC Lattès via NetGalley

 

En un mot :

  • Une apocalypse Zombie tout à fait Kingienne
  • Toujours un régal de retrouver l’auteur et sa plume
  • On ne voit absolument pas défiler les pages

 

quirk20siblings202Présentation de l’éditeur : Personne ne sait exactement quand et où cela a commencé.
Sur le corps des hommes et des femmes de magnifiques tatouages apparaissent et brûlent plus ou moins violemment les individus qui les portent… Boston, Détroit, Seattle… sont frappés. Il n’existe pas d’antidote.
Harper est une infirmière merveilleusement bienveillante. Le même jour, elle découvre qu’elle est enceinte et qu’elle est touchée par le virus. Paniqué son mari fuit.
Et dans ce monde en ruines où des micros sociétés se créent et des milices d’exterminations traquent les malades, Harper va rencontrer l’Homme-feu capable de contrôler le feu intérieur qui consume les humains. Ensemble, ils vont tenter de sauver une société terrorisée où chacun est prêt au pire pour tenter de survivre.
Une fresque aussi profonde que fascinante sur l’homme face à ses peurs vertigineuses et à sa puissance de vie.

 

 

Quand Joe Hill se frotte à l’apocalypse…

 

Vous allez me dire que son père l’a déjà fait. Oui si tu veux mon loulou mais même si les Kings fils ont un je ne sais quoi de King père, ils ont leur propre identité et croyez moi que la sortie de l’Homme feu, je l’attendais. Et quand je l’ai trouvé en demande de partenariat, … Bon, mes enfants  se sont couchés super tôt ces derniers temps pour découvrir la lecture dans leur lit. *hum* Ce qu’il faut savoir particulièrement sur Joe Hill c’est qu’il vous donne 700 pages comme ça pouf à dévorer et que vous avez l’impression d’en avoir à peine 200 tellement le roman est riche.

 

Tout d’abord, le principe de l’apocalypse zombie. Vous allez me dire (non mais je vous vois venir alors que cela ne marchera pas) qu’on a eu suffisamment de Walking dead et autres choses bizarres pour parler de l’apocalypse. Or, ici, il prend comme hypothèse : Et si on avait trouvé un spore qui permet de diffuser une maladie qui développe des écailles sur vous et qui vous fait ignifier dès qu’il y a du stress. Tous les humains pourraient être potentiellement une bombe humaine. Mode de propagation sporadique (je sais je fais de l’humour). Comment réagiraient les gens, avec des gens infectés dans leur entourage ? Cela vous donne le tournis ? Et bien vous en avez pour 700 pages les gars.

 

 

stephen2bking2band2bjoe2bhill

 

Quand Joe Hill capture l’âme humaine.

 

Evidemment, si on était dans un roman d’apocalypse, les gens à écailles de dragons, ce seraient les zombies. Ce qui veut dire qu’on se retrouve dans le mauvais camp avec des gens qui veulent nous exterminer, qui nous privent de notre moyen de subsistance, voire de notre droit de vivre, tout simplement. Le choix, c’est de fuir ou de combattre. De se réunir en horde et de communier tous ensemble, provoquant une entité unique. Ou de tout casser. Ou de se poser des questions et tenter de dialoguer avec les autres. Ou de mourir. Et là, j’ai envie de vous dire que c’est absolument génial de se retourner le cerveau !

 

Entre la plume qui coule de source (parce que ce petit pavé, il faut le lire avec un bon rythme) et l’histoire palpitante, j’ai lu ce petit livre en 3 jours. Pendant mon week end de canicule à la maison. Et c’était un week end de rêve sur ma chaise longue, un avant goût de mes vacances. Joe Hill a ce petit grain de folie que nous avons tous en nous, bien entendu, mais c’est aussi un conteur né qui a le rythme dans la peau. Il n’hésite pas à nous servir une bonne chanson pour nous entraîner dans un de ces chapitres. Ni un bon mot pour vous faire rire en pleine situation catastrophique. Il m’a sortie une palette d’émotions absolument fantastique ce week end et pour cela, je le remercie. J’attends la prochaine sortie avec impatience 🙂

2 commentaires sur “L’homme feu de Joe Hill

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :