La fille aux licornes, tome 3 : L’affrontement de Lenia Major

Auteur : Lenia Major

Saga : La fille aux licornes

Maison d’édition : Talents Hauts

Nombre de pages : 320

Titres déjà Chroniqués :

  1. La rencontre

Obtenu le : 18 Janvier 2013

Lu le : 19 Janvier 2013

Dans le cadre du Challenge Cold Winter organisé par Antonine

 

En un mot :

  • Une très bonne saga jeunesse
  • Je la garde pour mes monstres
  • Un final qui en jette

220px-leniaPrésentation de l’éditeur : À la veille de la cérémonie de licornation d’Ascane, une étrange malédiction s’abat sur le royaume. Accompagnée de la reine d’Ampleterre et aidée par son uni Météor, Ascane réussit à fuir la forteresse avec les licornes.
Parviendra-t-elle à délivrer le royaume des sortilèges du chancelier du Kaltesland ? Il faudra pour cela qu’elle l’affronte en combat singulier.

 

 

 

 

Le dernier tome de la saga. Et je peux vous dire que je l’ai savouré !

 

 

Tout d’abord, j’ai adoré l’action dans ce tome. Il se passe vraiment des choses terribles à Ampleterre et ce qui me réjouit, c’est que les gens commencent à écouter Ascane, à comprendre qu’elle n’est pas qu’humaine mais aussi licorne. Elle aussi commence à comprendre qu’elle a cette double entité. Ascane a bien évolué et elle a développé un humour avec son uni que je trouve vraiment tordant. Les deux sont différents, ils le savent, et ils se cherchent ! J’adore cette relation compliquée mais tellement entière qu’elle a avec sa licorne. Et rien que pour ce petit détail, j’ai adoré cette saga.

 

 

Concernant le monde d’’Ampleterre, j’a beaucoup aimé tout ce qui tourne autours des licornes, les différences entre les royaumes et la surprise du tome 3 : la reine d’Ampleterre que j’ai voulu secouer et puis que j’ai trouvé sympa à la fin. En effet, même si le raccourci est un peu facile (mais nous sommes dans du jeunesse, attention à ne pas demander des schémas dignes de grandes sagas fantasy, ce serait illisible !) je trouve qu’en fin de compte. Tout est là. Le cycle est complet. Il est superbe, que ce soit dans l’objet livre que dans le récit.

 

h-origami-768x768

 

Pour conclure sur cette saga mais aussi sur Lenia Major, c’est vraiment une collection que je trouve fabuleuse. J’ai hâte que cette auteure se remette à écrire car j’adore son style. C’est de la pure détente et ses deux sagas sont pour moi un véritable coup de cœur. Je n’ai rien à critiquer sur La fille aux licornes car le récit s’adapte au fur et à mesure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :