Incident à Twenty-Miles de Trevanian

Auteur : Trevanian

Titre original : Incident at Twenty-miles

Maison d’édition : Editions Gallmeister

Nombre de pages : 392

Dans le cadre de mon oncle qui me l’a glissé dans la valise pour un voyage

 

En un mot :

  • J’adore mon oncle quand il me fait des surprise
  • un très bon thriller que j’ai dévoré dans l’avion
  • la petite ambiance western, c’était cadeau

 

avt_trevanian_6964Présentation de l’éditeur : En 1898, au cœur des montagnes du Wyoming, la petite bourgade de Twenty-Mile n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle vient à s’animer lorsque débarque un jeune étranger désireux de plaire à tout le monde, avec pour seul bagage un lourd fusil et un mystérieux secret. Au même moment, un dangereux détenu s’échappe de la prison territoriale de Laramie en compagnie de deux tueurs dégénérés. Il commence à tracer un sillon de violence à travers l’État avant de décider de s’emparer de la petite ville pour y attendre le prochain convoi venu de la mine d’argent. L’isolement de Twenty-Mile, encore renforcé par une terrible tempête, va coûter cher à ses habitants.
Avec Incident à Twenty-Mile, resté inédit en français, Trevanian nous offre une œuvre brillante et nostalgique qui traite de la fin d’un rêve en dynamitant les conventions du genre

 

 

Un western touchant reprenant les codes du genre.

 

Incident à Twenty Mile débute comme un classique : un jeune homme mystérieux qui arrive dansune petite communauté dans le but de s’y intégrer et d’y écouler des jours heureux. Il tombe amoureux de la belle fille inaccessible qui rêve de s’enfuir et est le sujet de convoitise de la jeune fille disgracieuse qui n’a plus de rêves. Son rêve à lui est d’être le shérif de la ville, ce qu’il fera une nuit où des hors la loi tenteront de s’emparer de Twenty Mile.

 

Mais ce western prendra vite fin car la ville est mourante et deviendra très vite fantôme.

 

usa2deathvalley61villefantome

 

Un livre plein de mélancolie et d’espoirs brisés

 

Ce livre n’est pas un livre de héros mais un livre d’honnêtes gens qui vont vivre une journée folle et qui continueront leur chemin après cet épisode. Et c’est ce qui est fait la beauté de ce roman. On y voit la vie des gens semples, à la fin du XIX siècle.

 

Il en devient un chant familier, une histoire à raconter au cours d’une soirée d’Automne lorsque l’envie vous prend d’avoir un auditoire avant de s’endormir.

 

Je ne peux que vous conseiller la lecture touchante et reposante de ces quelques pages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :