La maison bleue horizon de Jean-Marc Dhainaut

Auteur : Jean-Marc Dhainaut

Maison d’édition : Editions Taurnada

Nombre de pages : 279

Obtenu : 24 Juin 2017

Lu  le 26 Juin 2017

Dans le cadre d’un partenariat avec la maison d’édition Taunada

 

En un mot :

  • Ca se lit tout seul
  • J’ai même sursauté à quelques bruits
  • Idéal pour une soirée Livre de fantômes

 

b9712396523z-1_20170622153347_0002bgju9a5pn8-3-0Présentation de l’éditeur : Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

 

Quand un auteur et toi, vous êtes branchés sur la même longueur d’ondes

 

Je ne vous dirai pas que ce livre est parfait, ni que l’auteur est parfait quoiqu’étant issu de ma région, il s’en approche grandement. Mais non, ce n’est pas parce qu’on aime bien un livre qu’il va être parfait. Il y a des longueurs. Il y a une expression que je n’aime pas des masses mais qui est sans cesse répétée (Nom d’une pipe). Et il y a des transitions pas toujours parfaites. MAIS ! Je n’ai pas vu mes deux heures passer. Et encore ? Etaient ce deux heures ou trois ! J’ai été retrouvée lamentablement greffée à ma liseuse en ayant oublié d’allumer les lumières et dans une couverture. La réflexion de mon compagnon a été directe : Toi, tu lis un bon roman de fantômes !

 

Parce que oui, clairement, on ne demande pas à ce qu’un roman soit parfait, on réclame que l’histoire soit bien . Voire dans un roman de fantômes, qu’elle soit effrayante. Et j’avoue que même si j’avais deviné pas mal de trucs (parce que bon, les romans de fantômes, j’en ai lu à la pelle), l’auteur a su ménager ses effets sans en amener des tonnes non plus. Et ça, ça vaut de l’or, surtout dans un bouquin !

 

Quand un roman d’horreur te fait passer une excellente soirée !

 

Et c’est ainsi qu’un roman dit imparfait selon les critères préétablis par beaucoup te fait passer une meilleure soirée que si cela avait été un King ou un Thilliez. C’est pareil, l’histoire est là, et l’art de la raconter, cela ne s’invente pas. L’auteur prendra ainsi son expérience et je pense sincèrement qu’au bout de la dizaine de romans, il nous arrêtera de nous mettre son expression favorite ! (je rigole mais j’avoue qu’elle m’a faite tilter parce que je ne l’aime pas tout simplement. Et j’ai ri à chaque fois que je l’ai lue). L’histoire est bien menée, les personnages sont plutôt bien construits et l’intrigue est bien tenue par l’auteur. Que demander de plus ?

 

Si d’autres romans bien entendu ! Je tiens à remercier les Editions Taurnada pour m’avoir fait ma soirée. Car cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un bon roman de fantômes et cela m’a fait immensément plaisir ! Monsieur Dhainaut, merci de l’avoir écrit. Continuez !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :