La Malerune, tome 3 : La belle Arcane de Pierre Grimbert

Auteur : Pierre Grimbert

Saga : La Malerune

Titres déjà Chroniqués

Maison d’édition : Le livre de Poche

Nombre de pages : 563

Obtenu en 2012

Lu en 2012

Dans le cadre de je finis mes sagas

 

En un mot :

  • Belle fin de saga
  • Un tome rock n’ Roll
  • Pierre Grimbert a toujours une si belle écriture
  • Une référence dans la fantasy Française

 

220px-grimbertpierre20131Présentation de l’éditeur : Il manque encore trois runes aux quatre envoyés du Chevalier Eras pour assembler la Belle Arcane, la rune suprême qui peut sauver l’Ældo de l’invasion des Maûnes. Mais les compagnons ont compris qu’ils ne peuvent compter sur leurs anciens alliés : Alexien, le puissant mage d’Avallon, les a trahis. Poursuivis par le golem Geyor, traqués de toutes part, leur quête les conduira jusqu’au palais du roi des Maûnes, le Shaddak-llogo’th, où les attend la plus cruelle des révélations. Le sort du monde se trouvera alors remis entre des mains inattendues…

 

 

 

La belle Arcane ou le pouvoir de tout changer.

 

 

La belle Arcane, symbole du Bien dans cette trilogie, montre plusieurs choses. Tout d’abord, s’il n’a fallu qu’une rune pour étendre le Mal, sur le monde, il en faudra six pour rétablir L’Equilibre. Intéressant non ? Et il en va de même pour la magie dans ce royaume. La magie pour détruire ne coûte rien alors que celle pour guérir nécessite le don de sa propre énergie. Et la Belle Arcane utilisera toutes ces nuances.

 

 

Le chemin vers l’Equilibre est long, périlleux et dur. A l’image du monde réel, sommes toutes. Mais les auteurs ont su ajuster les métaphores avec justesse pour nous le démontrer. La Belle Arcane saura sauver les mondes comme les gens.

 

 

La belle Arcane et Ariale.

 

C’est vraiment l’aspect que j’ai particulièrement aimé dans la Malerune. C’est que plus on cherche la Belle Arcane, et plus on connaitra Ariale qui est un pu symbole d’innocence et de vérité dans cette histoire. Et c’est son histoire, son héroïsme, sans gâcher ceux des autres, qui ont une vraie dimension dans cette série. De son épanouissement et de son apprentissage découleront la Belle Arcane, ou la Belle Ariale si vous préférez.

 

Ariale nous montrera qu’avec ses propres défauts, elle est capable de révéler le bon en chacun. Et que chaque petit changement sauvera les mondes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :