Les Royaumes Oubliés : La guerre de la Reine Araignée, tome 2 : Insurrection de R.A. Salvatore et Thomas M.Reid

Auteurs : R.A. Salvatore et Thomas M. Reid

Saga : La Guerre de la reine Araignée

Titre original : Forgotten Realms : War of the Spider Queen, book 2 : Insurrection

Maison d’édition : Milady (ebook)

Titres déjà chroniqués : 1 Dissolution

Nombre de pages : 384

Obtenu le 19 Octobre 2012

Lu le :

Dans le cadre de vouloir tout lire sur les Royaumes Oubliés

En un mot :

  • C’est officiel : La vie avec les elfes noires n’est pas toujours sympathique
  • C’est même parfois un tit peu lourd
  • Heureusement, l’intrigue et l’univers sauve le tout.

avt_thomas-m-reid_4547Présentation de l’éditeur : Insurrection est le deuxième roman d’une série épique en six parties. Son intrigue est tirée de l’imagination fertile de R.A. Salvatore et d’un groupe de six auteurs spécialement sélectionnés pour leur exaltante contribution au genre.

Un groupe d’aventuriers drows des plus expérimentés et cernés par le chaos de la guerre entament un dangereux périple dans la redoutable Outreterre. Leur quête les conduira au cœur même des ténèbres et l’Outreterre s’en trouvera ébranlée. Si d’aventure les puissants elfes noirs faiblissent, le monde souterrain des Royaumes Oubliés s’ouvrira à l’insurrection…

La guerre de la Reine Araignée s’étend.

 

 

 

 

La Guerre de la Reine araignée, c’est un peu une saga d’ambiance

 

Ce n’est pas comme si il n’y avait pas d’intrigues. Clairement, il y’en a et de nombreuses, ce qui rend la lecture de cette saga assez sérieuse mais sans la pointe d’humour que l’on avait avec Drizzt. C’est clairement une saga bien sombre et qui se déroule en vase clos. En effet, Loth boude toujours les elfes noirs et ceux-ci tentent de savoir pourquoi (tant de haine) et surtout si cela touche d’autres races.

 

Les conséquences, c’est clairement de savoir si leur déesse est morte. Ce qui leur retirerait beaucoup de magie (autant le dire). Masi cela pose aussi d’autres questions. Quel est l’avenir de ces cités elfiques souterraines qui sont certaines magnifiques mais dont tout le système politique repose sur cette déesse. Comment vont-ils réagir ? Comment vont-ils survivre ?

 

Le difficile exercice d’avoir plusieurs auteurs dessus.

 

J’avoue que le principe me plait pourtant. On a pour chaque tome un auteur qui se penche sur les elfes noirs, tout cela chapeauté par R.A. Salvatore. Mais, pour les lecteurs de cet univers (les Royaumes Oubliés), c’est un petit peu déroutant d’avoir ces différentes variantes dans le jeu de l’écriture. Surtout que vu le comportement des elfes, ils n’ont pas la main facile! Il n’y a qu’intrigues, mépris, trahisons et autres joyeusetés.

 

Ce sont des cités extrêmement malsaines, avec un genre féminin très méprisant envers les hommes, beaucoup d’esclavage et si on envie de savoir ce qui se passe avec nos héros. On se dit quelque part que suivre les méchants de l’histoire, c’est bien, mais souhaiter leur survie, c’est autre chose ! Je vous dis donc à bientôt pour le prochain tome !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :