Elric, tome 7 : L’Epée Noire de Michael Moorcock

Auteur : Michael Moorcock

Saga : Elric

Maison d’édition : Pocket (ebook)

Nombre de pages : 186

Titre original : Elric, book 7 : The bane of the black Sword

Titres déjà chroniqué : 6 La revanche de la Rose

Obtenu le 27 Novembre 2014

Lu le :

Dans le cadre de : il serait bien de terminer certaines sagas

 

En un mot :

  • Un Elric qui change beaucoup
  • Mais bon, il fait tout de même de belles batailles
  • Nous sommes dans une presque fin de saga

960Présentation de l’éditeur : Le sorcier fou, revenu de l’enfer sain et sauf, frissonnait de peur, il voyait un peu l’avenir et savait qu’Elric l’attaquerait.

Alors il nomma la créature et elle s’éveilla. Bientôt elle goûterait l’appétissante saveur de l’âme humaine. La plainte du Géant du vent déchaîna le chaos sur toute la Terre, l’épée d’Elric se leva et s’abattit en hurlant un chant de mort. Partout les combattants luttaient, saignaient et mouraient. L’épée noire, échappant au prince albinos, prenait racine dans les chairs et gémissait de plaisir en lapant la substance des vivants.

Elric n’était pas responsable, il jouait son rôle, il était le Porte-Epée.

 

 

C’est l’histoire d’Elric qui va tataner la tronche à un méchant sorcier.

 

J’ai envie de vous dire que cela fait du bien, ce qui montre aussi que je me suis bouffée le livre en une soirée (oups). Parce que Elric qui est perdu, Elric qui est malade, Elric qui pleure. j’ai envie de vous dire que depuis quelques temps, le côté Martine d’Elric commençait un peu à me lasser. Et retrouver notre Menilbonéen préféré en face d’un sorcier. Ca a donné de chouettes batailles, une chouette intrigue pour le nombre de pages qu’on avait et cela me redonne du courage pour terminer proprement la saga.

 

Ce qui est bien avec Elric, c’est que lorsqu’il se retrouve au cœur de l’action, j’ai envie de dire qu’il ne réfléchit pas de trop. Donc nous aurons moins de réflexions sur Stormbringer et plus de belles scènes d’action face à un sorcier qui en effet, montre encore une fois qu’il est très méchant et qu’il veut anéantir le monde.

 

 

Mais Elric change un peu.

 

On sent que de trainer son boulet de culpabilité, c’est sympa hein. Mais au bout de 7 tomes, on commence un peu à grincer des dents. Surtout qu’au tome précédent, il avait résolu pas mal de choses personnelles. Donc le voir dragouiller un chouilla, rester avec son pote Tristelune et se lancer dans un combat. On sent qu’il reprend du poil de la bête.

 

Aussi, vous aurez un peu moins de débats sur Stormbringer même si l’épée démon n’a pas dit son dernier mot, il me semble. Nous aurons donc je pense quelques petits moments (deux tomes) encore avec cette épée démoniaque mais aussi de belles aventures avec ces deux là !

5 commentaires sur “Elric, tome 7 : L’Epée Noire de Michael Moorcock

Ajouter un commentaire

      1. Alors, après longue vérification, je me suis rendue compte que je n’avais rien lu d’autre de lui. Tu te rends compte ? Va falloir faire un planning …. 😉 Tu me recommandes lequel en priorité ?

        Aimé par 1 personne

      2. Si tu veux une saga genre Elric mais dans un monde très différent, je suggère Hawkmoon. Si tu veux un monde moins flamboyant et une saga plus courte, lis les aventures de Von Bek. « Le Chien de guerre » est un roman qui se lit très bien tout seul. Si j’étais toi, je lirais celui-ci. A part ça, les Jerry Cornelius sont, parmi ses romans, mes préférés, mais ça n’est pas pour tous les goûts. Quant à Mother London, c’est sans doute son meilleur livre, mais il est d’abord un peu ardu.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :