Le Trône de fer, tome 3 : la bataille des rois de G.R.R. Martin

Auteur : GRR Martin

Saga : Le Trône de fer

Titre original : Song of Ice and Fire, book 2 : A Clash of Kings

Maison d’édition : J’ai lu (ebook)

Nombre de pages : 416

Titres déjà chroniqués

Obtenu en 2012

Lu en 2012

Dans le cadre de : On poursuit les grosses sagas

 

En un mot :

  • Bouleversement de l’échiquier
  • Vous verrez que l’auteur adore ça
  • Et qu’en fait, vous aussi

game-of-thrones_george-rr-martin_0Présentation de l’éditeur : Le roi Robert Baratheon est mort, son ami Eddard Stark a été exécuté. La dynastie Baratheon n’aura duré qu’une génération et la paix plusieurs fois centenaire qui régissait le royaume des sept couronnes a volé en éclats.

Joffrey, le bâtard illégitime, se terre dans sa capitale, les frères de robert rallient des troupes â leurs bannières, le fils de Ned a levé son armée et crie vengeance, des pirates razzient les côtes et des brigands pillent les campagnes.

Il y a quatre rois désormais et chacun forge des alliances pour entraîner le royaume dans la tourmente de la guerre. Maintenant c’est l’acier qui va hurler son chant de mort.

 

 

 

L’été s’achève et comme l’automne, la situation s’endort et s’étiole.

 

Comme on le dit : on récolte ce que l’on sème et les sept Royaumes récupèrent trois rois, alors qu’une comète semble annoncer quelque chose. On y découvre aussi une nouvelle religion qui semble vouloir tuer les anciens et les nouveaux dieux mais quelle est sa puissance ? Nous ne le savons pas encore. La bataille des rois est nouée d’intrigues, laissant au second plan quelques-uns des grands personnages pour se pencher sur de nouveaux ou sur ceux qui n’ont pas eu de grande importance auparavant. De tableaux nouveaux en tableaux nouveau, on demeure le souffle coupé, dans un calme précédent la tempête. L’échiquier est toujours en route, il se déploie et l’on sent que l’on n’est encore qu’au début de la partie.
thumb-350-587189

Toutefois, la magie ne semble pas s’éteindre.

 

Que cela soit Bran qui semble voir à travers les loups, Arya qui semble voir son loup et le petit Rikkon qui est si perturbé qu’il ne peut maîtriser le sien, ce tome soulève des interrogations sur les croyances de chacun. Les loups garous sont les emblèmes des Stark et l’on voit bien qu’ils interagissent avec eux. Mais si la magie est à ce point effective avec les emblèmes de la maison, qui est le lion ? Et Sansa ne serait-elle pas définitivement une Tulli ?

 

Beaucoup de questions encore sans réponse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :