Le Dernier Souffle, tome 3 : L’Âme de Fiona McIntosh

Auteur : Fiona McIntosh

Saga : Le dernier souffle

Titre original : Quickening, book 3 : Bridge of Souls

Titres déjà Chroniqués :

  1. l’Ame
  2. Le Sang

Obtenu : le 3 Septembre  2013

Lu le : 18 Juillet 2017

Dans le cadre de ma Lecture commune avec Toute la lecture de Sev

 

En un mot :

  • Une saga incroyable
  • Des personnages fabuleux
  • Mais une fin vraiment pas terrible !

auteurs-fiona-mcintoshPrésentation de l’éditeur :Pris par le temps qui s’enfuit, prisonnier d’un corps dont la seule vue le met au supplice, Wyl Thirsk voit se réaliser tous ses cauchemars – jusqu’au mariage de la femme qu’il adore, la reine Valentyna de Briavel, avec celui qu’il hait entre tous, l’ignoble roi Celimus. Pour se délivrer du sortilège du Dernier souffle, Wyl doit devenir roi de Morgravia. Malheureusement, le chaos engendré par le Don de la sorcière Myrren plonge Wyl au cœur d’un tourbillon de combats sans fin auquel il n’est pas sûr de survivre. Mais le veut-il seulement ? Car pour sauver Valentyna, il est prêt à tous les sacrifices – même celui de sa vie.

 

 

Mais qu’est ce que c’est que cette fin ?

 

C’est évidemment ce que je me suis posée comme question à la fin de cette trilogie. Alors certes, 99% du roman est génial mais la toute fin ? C’est comme si on avait greffé une roman à ma saga de fantasy ? Oui je râle, je piétine, je hurle et je sens bien que vous n’allez retenir de tout ceci, de toute cette chronique que la fin n’allait pas. Parce qu’elle n’allait pas !

 

Et pourtant, pourtant, ce troisième tome en a résolu des nœuds d’intrigue. On a eu du suspense, du drame, des fou rire. C’était juste incroyable. J’aurai tout simplement adoré voir tout ceci adapté en série juste pour exercer le jeu des acteurs. Fiona Mc Intosh a réussi le pari incroyable de mélanger plusieurs caractères de personnages, ce qui donne réellement un truc superbe à suivre. Et juste pour ce travail d’écriture, cette saga vaut le coup d’être lu.

 

 

Wyl ? Héros or not ?

 

Sincèrement, vu ce qu’on a fait douiller à ce pauvre Wyl pendant trois longs tomes (car oui, ce sont de petites briquettes mine de rien), on a envie de vous dire que dans tous les cas, c’est un héros. Point final. Certes, ce héros n’est pas parfait. Il perd patience, il perd espoir, il fait des bêtises aussi grosses que lui-même. Mais clairement, j’ai rarement vu un héros aussi complexe. Et l’auteure ne s’est pourtant pas trop embarrassée d’état d’âmes. On n’a pas eu de longs chapitres d’indécisions critiques qui auraient pu ajouter allègrement une centaine de pages à la saga. On a ici un juste milieu dans l’écriture, même si certains chapitres sont un peu longuets. J’avoue que quelque part, cela nous a permis de souffler un peu.

 

Et donc, oui, j’ai eu ce petit soucis final mais non ce n’est absolument pas une saga que je regrette (au point que je vais lire la trilogie de Valisar). L’auteure a su créer un monde complexe, une intrigue réellement prenante, des scènes de combat et de magie incroyables. Ce fut une très belle aventure et ce fut de magnifiques personnages dont j’ai eu l’honneur de faire connaissance dans ces trois livres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :