L’Epouvanteur, tome 8 : Le Destin de l’Epouvanteur de Joseph Delaney

Auteur : Joseph Delaney

Saga : L’Epouvanteur

Titre original : The Spook’s Destiny

Maison d’Edition : Bayard Jeunesse

Nombre de pages : 330

Titres déjà chroniqués :

  1. L’apprenti Epouvanteur
  2. La malédiction de l’Epouvanteur
  3. Le Secret de l’Epouvanteur
  4. Le combat de l’Epouvanteur
  5. L’erreur de l’Epouvanteur

Obtenu en 2012

Lu en 2012

Dans le cadre de : On continue les sagas

En un mot :

  • Un tome mouvementé
  • Une intrigue qui se corse

 

avt_joseph-delaney_6377Présentation de l’éditeur :L’épouvanteur, Tom et Alice partent dans le sud de l’Irlande pour fuir la guerre qui ravage le comté. La seule chose qui protège Tom et Alice est la fiole de sang. S’ils s’éloignent de trop ou si la fiole est brisée, ils seront à la merci du diable.Pendant ce temps, Tom est recruté pour faire face à une alliance maléfique de mages, et prend possession de la Lame de l’Épouvanteur. Une épée avec une face sombre et qui a soif de son propre sang … C’est la seule arme qui a une chance de battre le Diable en combat. Mais d’abord, Tom a besoin de s’entrainer, et la seule personne qui peut l’aider est Grimalkin, la sorcière assassin. Viendra-t-elle ?

 

 

Dans le Destin de l’Epouvanteur, l’atmosphère est très pesante. En effet, vous aurez la pression de la fiole de sang qui perd de sa protection au fur et à mesure du livre, et l’on sent du coup toute l’angoisse de nos jeunes héros. Une course contre la montre démarre alors que nos héros arrivent en Irlande, puisqu’ils sont déjà en fuite, la guerre faisant rage dans le Comté. Pour ajouter à tout cela, John Gregory est toujours affaibli psychologiquement par la perte de sa maison et de sa bibliothèque. Nous arrivons donc en Irlande, avec de nouvelles entités et, pour les combattre, un seul moyen possible : l’Obscur…

 

Pauvre Grégory qui se rend compte que la nouvelle génération d’Epouvanteur devra réellement utiliser des méthodes qu’il juge inconcevable. Il se montre aussi d’une grande sagesse en reconnaissant le bien fondé et la nécessité de ce recours. Enfin, nous commençons à observer qu’il tient compte de l’avis de Tom, qu’il lui laisse prendre part aux décisions importantes dans sa chasse à l’Obscur. On voit aussi un passage radical de Tom à l’âge adulte tout simplement, si jeune alors qu’il n’a pas terminé son apprentissage.  Les temps sont durs pour nos Epouvanteurs.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :