Les huit montagnes de Paolo Cognetti

Auteur : Paolo Congnetti

Maison d’édition : Stock

Nombre de pages : 304

Obtenu le 10 Juillet 2017

Sortie le 28 Août 2017

Lu le : 20 Juillet 2017

Traductrice : Anita Rochedi

Dans le cadre d’un partenariat avec les Editions stock via Netgalley

 

En un mot :

  • Un récit de vie
  • On retrouve les traces d’une amitié et d’un père
  • Un roman pour voyager de l’intérieur

paolo-cognettiPrésentation de l’éditeur :Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au coeur du val d’Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.

Vingt ans plus tard, c’est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé – et son avenir.

 

 

C’est l’histoire d’un père et son fils.

 

Vous allez me dire que c’est une recette qui marche bien pendant les vacances et j’ai envie de vous dire que vous avez raison et qu’il n’y a aucune excuse de ne pas s’en repaître. Non pas que ce sera une lecture transitoire mais c’est juste qu’au fond : Pour mieux se connaître, ne vaut il pas mieux connaître ses parents d’abord ? Surtout que Pietro a un père plutôt ombrageux, qui ne se dévoile pas beaucoup. Sauf à un moment, quand il marche en montagne. Et Pietro va tout tenter pour se rapprocher de lui en allant marcher avec lui.

 

Sauf que l’adolescence est là aussi, et ils marchent moins entre eux. Et donc ils s’éloignent jusqu’au décès de celui-ci. Alors Pietro se rend compte qu’il y a un terrain que son père a acheté en montagne et va tout faire pour construire la maison des rêves de son père, comme pour se réconcilier avec.

C’est l’histoire d’une amitié.

 

Car grâce au père, Pietro a rencontré Bruno et ces deux gars sont devenus amis de suite. Pourtant, ils n’ont pas grand-chose en commun quand on y pense. Mais voilà, cela se matche bien entre eux. Au point qu’il n’y aura pas de jalousie quand Bruno va se rapprocher du père pendant l’adolescence. Parce que Pietro n’est plus là. Et au décès du père, Bruno va servir de lien entre les deux, en aidant à la construction de la maison.

 

Mais l’histoire va se poursuivre entre ces deux là, comme si le troisième était encore là. Et c’est ainsi que le roman se poursuit et que votre petit cœur qui s’émerveille déjà de ces ballades en montagne va tenter de comprendre ces deux là et les accompagner pendant un bout de vie. Et c’est ainsi que vous allez apprendre à connaître l’auteur, celui qui aime les montagnes et deviner petit à petit ce qui se cache dans le cœur d’un montagnard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :