Les héritiers d’Enkidiev, tome 10 : Déchéance d’Anne Robillard

Auteur : Anne Robillard

Saga : Les Héritiers d’Enkidiev

Titres déjà chroniqués :

Maison d’édition : Michel Laffont

Nombre de pages : 324

Obtenu le : 23 Janvier 2017

Lu le : 23 Juillet 2017

Dans le cadre d’une lecture commune avec Séverine

 

En un mot :

  • Ca bouge pas mal
  • Mais en même temps, trop d’action tue l’action
  • Cela sonne un peu comme un tome fouilli

avt_anne-robillard_314Présentation de l’éditeur : Une inquiétante tornade se déchaîne soudainement à Émeraude, mais au lieu de dévaster la région, elle éjecte des victimes quichangeront à tout jamais le cours de l’histoire d’Enkidiev.L’intensification des affrontements meurtriers entre ses petitsenfants félins et rapaces pousse Abussos à retirer leurs pouvoirs à tous les dieux, certains en subiront les effets instantanément, d’autres de façon progressive et certains y échapperont, maislesquels ?Achéron, le chef du panthéon du monde parallèle, qui cherche depuis longtemps à capturer son fils Kimaati pour lui faire expier ses crimes, envoie finalement des chasseurs de primes à ses trousses. mais qui surprendra qui ?Incapables d’attendre plus longtemps, Nemeroff et Kaliska unissent enfin leur vie malgré leur jeune âge. Cette union marquera-t-elle l’avènement d’une nouvelle ère à Émeraude ?Malgré l’ajout de plusieurs membres à son expédition, Onyx poursuit sa conquête d’Enlilkisar en tentant de séduire les surprenants Elladans !

 

 

Quoi en dire ?

 

Clairement, arrivé au tome 10, il devient extrêmement difficile de faire une chronique sans spoiler et vous le savez, je déteste cela. De plus, ce n’est pas réellement un tome charnière car si vous connaissez l’auteure, vous savez qu’il va rester deux tomes pour finir son intrigue. En gros, c’est un tome déclencheur, où il va se passer plein de trucs. Vous allez me dire que c’est pas mal non ?

 

Oui, sauf qu’ici, nous sommes dans une suite de saga, donc clairement, il vous faut maîtriser la liste des chevaliers qui sont en action. Si vous avez lu les Chevaliers, cela ne devrait pas trop vous poser de problème. Mais tout de même, il faut aussi maîtriser les différents panthéons de ce monde ci, sachant qu’on vous ajoute un panthéon d’un monde parallèle comme ça pouf à la volée. Sachant aussi que tous ont une quête chacun de leur côté, même si certains ce rejoignent… Et bien cela fait clairement beaucoup pour un 350 pages !

 

 

Indigeste ?

 

Non, clairement, l’auteure sait comment traiter de longues sagas. Et elle fourmille d’idées la coquine ! Mais je dois vous avouer qu’après avoir fait deux grosses sagas de sa part dans l’année, et que celle-ci est la troisième. C’est un peu du gavage d’Anne Robillard d’un coup d’un seul. Certes, ce ne sera jamais un gavage mauvais puisque la qualité est là. Mais clairement, cette saga sera en dessous des chevaliers dans mon petit cœur.

 

Alors oui, l’auteure vous prend par la main et quand vous êtes fan, cela vous mettra forcément dans de bonnes dispositions. Mais recommander cette saga à des petits nouveaux, j’ai envie de vous dire qu’ils n’auront pas le mode d’emploi. Et là cela va poser problème. Je vous laisse donc car il faudra bien entendu qu’on se fasse les deux derniers tomes finaux, assez rapidement sinon toute cette action que nous venons d’avoir va retomber comme un petit soufflet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :