Les talons rouges d’Antoine de Baecque

Auteur : Antoine de Baecque

Maison d’édition : Stock (Ebook)

Nombre de pages : 317

Obtenu le 10 Juillet 2017

Date de parution : 28 Août 2017

Lu le : 10 Juillet 2017

Dans le cadre d’un partenariat avec les maisons d’édition Stock via Net Galley

 

 

En un mot :

  • Un monde vampirique très intéressant
  • Et sous l’angle historique
  • Une belle plume

avt_antoine-de-baecque_2029Présentation de l’éditeur : Juin 1789, l’Ancien Monde bascule. Les Villemort forment une longue lignée d’aristocrates, un clan soudé par l’idée ancestrale de leur sang pur, un sang dont précisément cette famille se délecte. Les Villemort, ces « talons rouges », sont aussi des vampires. Deux d’entre eux veulent renoncer au sang de la race pour se fondre dans la communauté des égaux. Ils sont les héros de ce roman oscillant entre le fantastique et le réel des journées révolutionnaires. Voici William, l’oncle revenu d’Amérique, qui a pris là-bas le goût de la liberté et épouse la cause des esclaves affranchis, s’entourant d’une garde couleur ébène. Voici Louis, le neveu exalté, beau, précipité dans l’action révolutionnaire, épris de Marie de Méricourt jusqu’à lui donner la vie éternelle. Comment échapper à la malédiction venue du fond des âges ?

 

 

Et si les vampires existaient et participaient à la Révolution Française ?

 

Et j’ai envie de vous dire, vu le nombre impressionnant d’hectolitres de sang déversé par Madame Guillotine, je m’étonne même qu’on n’y ai pas déjà pensé ! Apparemment, Antoine de Baecque si sinon nous n’aurions pas à en parler maintenant, vous allez me dire et j’ai même envie d’ajouter : ce gars aime la Révolution Française et amoureuse que je suis de cette période, et amoureuse des vampires aussi, je l’ai de suite sentie.

 

Les Talons Rouges est écrit comme un livre d’histoire. On suit celle d’une famille sous la Révolution Française avec ses divers membres et le petit détail craquant de cette famille c’est que ce sont des vampires et apparemment, ils ont bien participé à notre Révolte gentillette (hum)

 

 

Livre historique ou fiction ?

 

Oui, bien entendu que c’est une fiction parce que bon. On sait que les vampires ne sont que le symbole de la vie éternelle que nous cherchons tous n’est ce pas ? Et les livres sur les vampires, il y’en a aussi une poly flopée en veux tu en voilà ! L’auteur a justement fait cette petite chose très intéressante c’est qu’il a écrit sa fiction comme si un biographe c’était intéressé à cette famille. D’abord déroutée par le style, j’en suis venue à l’adorer car cela a donné un côté extrêmement tangible à cette histoire.

 

Même qu’à la fermeture du roman, si on m’avait annoncé que les vampires existaient et que nous pensions que c’était faux à cause d’une obscure conspiration, j’aurai pas dit non. Et c’est ainsi que sous couvert de me retrouver dans ma période historique préférée, l’auteur m’a en plus fait cadeau d’un de mes mythes préférés. Un peu comme un Noël avant l’heure !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :