Le Trône de fer, tome 08 : Les Noces pourpres de GRR Martin

Auteur : GRR Martin

Saga : Le Trone de fer

Maison d’édition : le livre de poche

Nombre de pages : 442

Obtenu en 2012

Lu le 30 Décembre 2012

Dans le cadre de on lit une saga dont tout le monde parle

 

En un mot :

  • Une fin de cycle qui dépote
  • Cela donne envie, évidemment, de connaître la suite
  • Un talent incontestable

game-of-thrones_george-rr-martin_0Présentation de l’éditeur : Le temps des batailles est révolu ; le fier royaume des sept couronnes n’est plus qu’un champ de ruines. Les quelques prétendants qui s’opposent encore nouent alliances et accords par des mariages arrangés et sans amour. Seuls les plus subtils et les plus retors l’emporteront… car quand l’épée échoue, la trahison prend le relais. Et pendant ce temps, par-delà les mers, loin dans les terres brûlées, Daenerys, dernière descendante de la lignée des Targaryen, conquiert un gigantesque empire pour restaurer l’antique puissance de Valyria et de ses dragons…

 

Une nouvelle évolution dans la saga

 

La force de la saga Trône de fer, et surtout vu le nombre de tomes à lire, c’est la faculté qu’à GRR Martin de faire évoluer ses pions, voire parfois de les supprimer pour le bien de son œuvre. Et cela ne doit pas être facile du tout car ses personnages sont des plus aboutis et l’on s’attache vraiment à leur vie et à leurs intrigues.

 

Alors qu’avions-nous là ? Nous quittions les Sept Royaumes dans un état plus que déplorable avec à sa tête le roi Joffrey, espèce de cancrelat répugnant que l’on a envie qu’il meurt (dans d’atroces souffrances) tant il incarne la cruauté doublée d’incompétence. C’est le roi qui nous rappelle les Targaryens et nous n’avons pas du tout envie qu’il rende le royaume exsangue.  De  sa famille, nous voyons l’évolution plus qu’intéressante de son père/Oncle : Jaime. C’est vraiment l’évolution dans les personnages qui m’a le plus marquée et le plus intéressée je dois dire. Son autre Oncle, Tyrion, continue sur le chemin de la Noblesse. Il tente de réparer ses tares familiales et nous ne pouvons que saluer son caractère, sa finesse d’esprit et sa ligne de conduite.  Du  côté des Starks, le roi du Nord qui a perdu le Nord tente de rattraper ses erreurs de jeunesse. Mais nous sentons chez lui une possibilité de faire un bon roi. C’est le fils digne de Ned Stark. Sa mère tente toujours de l’épauler dans sa tâche, même si on sent qu’elle n’aspire qu’à pleurer les siens qu’elle a perdus. Cette femme est tout ce que nous souhaiterions être plus tard. Quant à Sansa, elle est la digne fille de sa mère, une vraie Tully qui s’est endurcie (peut être trop d’ailleurs) et qui tente de survivre dans sa prison Lannister. Arya poursuit son bonhomme de chemin en tentant de retrouver les siens. Quant à Bran et Rikkon, ils poursuivent leur ascension vers le Mur, Bran prenant le pli d’être un grand mystique. Il me tarde de voir l’étendue de ses pouvoirs. Et Jon, lui, sauve le Mur comme il peut, tout en étant amoureux de sa belle sauvageonne. Quant à Stannis, je me demande toujours à quoi il sert, vulgaire pantin dangereux de Mélisandre. Enfin, Daenerys se retrouve à la tête d’une armée et je trouve qu’elle se débrouille très bien.

 

 

Les tactiques se poursuivent.

 

C’est d’ailleurs ce que l’on apprécie ici. Les deux tomes précédents nous servaient à placer les pions patiemment, et maintenant, nous voyons les effets produits. Et comment vous dire : c’est explosif ! Je ne m’attendais pas du tout à ces revirements et je trouve toujours la saga pleine de jeunesse, de souffle, et plus je la lis, moins je m’en lasse. Comme je vous l’ai dit plus tôt, on a hâte de voir les personnages évoluer (ce que je trouve dingue, j’aimerai être petite souris pour voir la préparation que l’auteur se fait pour chaque épisode) et l’on se demande quand le nœud d’intrigues prendra fin. Et le pire, c’est que l’on se demande constamment ce qu’il va pouvoir bien se passer. On ne soupçonne jamais l’ampleur de chaque changement. Et je n’ai qu’une chose à vous dire : vivement La loi du régicide !

 

En conclusion : je suis vraiment contente d’avoir fini mon année 2012 avec cette lecture. Cela m’a permis de finir l’année sur un brio monumental. Et j’espère pouvoir finir la saga pour 2013 (eh, j’ai fait plus de la moitié des tomes publiés, cela devrait pouvoir se faire !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :