Les Héritiers d’Enkidiev, tome 12 : Kimaati d’Anne Robillard

Auteur : Anne Robillard

Saga : Les Héritiers d’Enkidiev

Maison d’édition : Michel Laffont

Nombre de pages : 309

Obtenu le : 16 Juin 2017

Lu le : 4 Août 2017

Dans le cadre de ma lecture commune avec Severine et le Challenge Août en Folie

 

En un mot

  • Franchement déçue de cette saga
  • Après le tome de transition, nous avons 12 TOMES de transition ici
  • Réellement un scandale

avt_anne-robillard_314Présentation de l’éditeur : Qui l’emportera .. Le lion ou le loup? Tel qu’il l’avait promis à Kimaati, après avoir bravé de nombreux dangers, Auroch revient à An-Anshar avec deux mille féroces hommes-taureaux prêts à se battre. De son côté, Kira se prépare à l’affrontement et divise les Chevaliers d’Émeraude en six garnisons, sous le commandement des membres de la première génération, comme autrefois. Avant de rejoindre son armée aux pieds d’An-Anshar, Onyx tente de terminer sa conquête d’Enlilkisar en unifiant les puissants et querelleurs princes Madidjins, mais comment s’y prendra-t-il? Pendant que le retour de Wellan frappe les vaillants Chevaliers de stupeur, Onyx prend rapidement les choses en main et, une fois devant sa forteresse, il défie Kimaati. Mais comment la petite Obsidia réussira-t-elle à stopper les puissants guerriers-taureaux? Et qui l’emportera, le lion ou le loup?

 

 

Sérieux ?

 

12 tomes pour ça ? Mais en 3 tomes cela aurait pu être réglé ! Donc oui, l’impression de s’être faite flouée par l’auteure est tenace et sérieux. Je l’ai encore mauvaise. Pourquoi faire une saga qui ne sert à rien ? Pourquoi nous infliger cela ?

 

Anne Robillard a réussi à détruire l’univers qui avait mis tant de temps à éclore et cela juste parce que des fans voulaient à tout prix une suite ? C’est la triste vérité et je vais avoir du mal à m’intéresser à la suite (Antarès de mémoire) après cette débâcle incroyable. L’auteure voulait un nouveau panthéon ? Pourquoi pas mais deux ? Et transférer tous les Chevaliers ou leurs enfants en dieux ou descendants de dieux ? Uniquement pour les intégrer à une intrigue où manifestement ils n’avaient rien à faire ?

 

Et pire que cela, si on s’enlève les œillères d’une fan (que je suis en plus) cette saga n’a pas de réelle consistance. Elle aurait pu être écrite par une auteure débutante qui a l’habitude d’une trilogie.

 

 

Et pourtant, cela aurait pu….

 

Un peu de théorie crafting ne nous ferait peut être pas de mal. Voyons… On a 12 tomes et pour faire tenir l’intrigue, Anne Robillard a rattaché les Chevaliers d’Emeraude aux différents panthéons de mondes parallèles, tout ça pour ça. Première étape, on vire les Chevaliers de la saga et on prend comme héro… Le trio de dieux principaux du panthéon reptilien. Et on poursuit l’intrigue avec les autres dieux. Bien entendu, on peut utiliser ça et là quelques chevaliers mais sans non plus les intégrer totalement aux dieux. Et on vire aussi les résurrections intempestives. En effet, à trop faire revenir les gens, on ne s’inquiète plus pour eux. Et puis, sincèrement, dans toute la foule des chevaliers, on en a quelques uns dans le lot qui pourraient convenir.

 

Et puis, on va aussi virer les trucs un peu dérangeants : le premier étant le foutu syndrôme de Stockholm de Jenny. Sérieux, épouser son ravisseur, un message pour la femme ? Et quand Onyx quitte le giron familial pour ensuite avoir une maîtresse, on en fusionne pas sa maîtresse et sa femme légitime pour satisfaire la morale ! Faut arrêter un peu non ! C’est pareil, on ne met pas un autre chevalier sous envoûtement pour le faire tomber d’une autre nana ni vu ni connu que je t’embrouille ! Bref, on vire toutes les commodités scénaristiques donc en gros la moitié de la saga. Et surtout on laisse leurs personnalités à certains personnages (Onyx et Kira, on pense à vous).

 

En bref, oui, on a mal vécu cette saga car oui elle aurait pu être cachement mieux. Et maintenant, la vraie question : Vais-je lire Antarès ? Sûrement, juste pour voir mais il va falloir attendre un sacré bout de temps avant de la voir débarquer ici.

Un commentaire sur “Les Héritiers d’Enkidiev, tome 12 : Kimaati d’Anne Robillard

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :