Elric, tome 8 : Stormbringer de Michael Moorcock

Auteur : Michael Moorcock

Saga : Elric

Maison d’édition : Pocket

Nombre de pages : 248

Obtenu le : 27 Novembre 2014

Lu le : 8 Août 2017

Dans le cadre de : Je termine mes vieilles sagas et le challenge Août en folie

 

En un mot :

  • Mouai, on en sait un chouilla plus sur l’Epée d’Elric
  • Sinon le personnage ne change pas : il est torturé
  • C’est l’histoire d’un mec et son épée en fait…..

 

 

tibsut6pxbxg5quteaepPrésentation de l’éditeur : Et ce fut l’Ere des jeunes Royaumes.Des héros se dressèrent. Des prophéties s’accomplirent. Près du Désert des Larmes, Elric au funeste renom crut trouver un sursis en compagnie d’une femme. Le chaos et la Loi rassemblaient leurs forces en vue de l’assaut. Qui serait l’ultime victime ? Le prince albinos regardait la lame noire qu’il avait tant haïe ; elle avait tué ses amis et ses maîtresses, volé leurs âmes pour soutenir ses forces évanescentes.

Cette fois elle voudrait plus. Il se sentait nargué. Alors il crut entendre un rire sauvage emplissant l’univers des échos de sa joie impie. Et quand vint l’heure, il comprit que c’était dérisoirement simple, et qu’il savait depuis toujours.

 

Stormbringer, personnage principal de ce roman.

 

Plus cette saga avance et plus le personnage d’Elric s’efface. Et c’est dommage car ce personnage des premiers tomes, c’est un peu ce que je préférais. Vous savez ce que c’est : un roi qui laisse sa couronne après avoir tué sa girl, il part en quête de rédemption avec sa grosse épée maudite et où qu’il va, il sauve le monde et quand il l’a fait, il repart soit avec un air triste, soit avec une réflexion sur sa vie, tout ça sur son cheval, avec le soleil couchant dans le dos.

 

Vous l’avez compris, Conan, Drizzt, Elric, ce sont mes héros de série à lire préférés. Et forcément, quand le scénariste prolonge la série en occultant mon personnage principal, j’ai tendance à grincer un peu. Ce qu’à fait Michael Morcoock, je peux tenter de le comprendre mais quand même. Seriez-vous content les hommes si votre vie n’était guidée que par votre énorme épée maudite ? (vous pouvez laisser vos commentaires, je m’en régale d’avance.)

 

 

Stormbringer aurait-elle enfin trouvé sa voie ?

 

Pour bientôt terminer cette saga, on va donc suivre le personnage secondaire qui énerve tout le monde dans une série : l’épée. Cette espèce de Nathalie dans Hélène et les Garçons. Le Spike dans Buffy mais en moins sexy. Elle qui va sans arrêt donner de mauvaises idées au héros principal. Car à chaque fois que notre beau gosse mébilmonéen se pose, se fait des amis et commence à voir l’ombre d’un sourire, Stormbringer va encore une fois lui faire faire un assassinat, lui détruire sa baraque ou le rendre malade.

 

L’auteur aurait pu s’en débarrasser non ? Et nous faire une petite pirouette littéraire pour remettre Elric sur le chemin de l’aventure mais sans la malédiction de cette épée.  Mais non, il a continué à faire revenir cette épée envers et contre tout, quitte à nous pourrir encore une fois le récit. Et j’ai même envie de vous dire qu’heureusement, il ne sait pas écrire de long romans pour le moment, sinon on aurait eu encore plus de problèmes.

 

En bref, le mois d’Août aura été le mois des déceptions de fin de saga et j’espèce que cette série noire va bientôt s’arrêter. Heureusement, il ne me reste qu’un tome !

 

Un commentaire sur “Elric, tome 8 : Stormbringer de Michael Moorcock

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :