Elric, tome 9 : Elric à la fin des temps de Michael Morcook

Auteur : Michael Morcoock

Saga : Elric

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Pocket

Nombre de pages : 188

Obtenu le 27 Novembre 1914

Lu le 10 Août 2017

Dans le cadre du challenge Août en folie

 

En un mot :

  • A la surprise générale, et parce qu’on est au mois d’Août, j’ai été deux fois déçue par la fin
  • Heureusement que c’était une nouvelle.

 

tibsut6pxbxg5quteaepRésumé : Vous voulez suivre Elric dans sa quête éternellement recommencée à la pointe de Stormbringer, son infidèle épée ? Le voici englouti dans une fracture du continuum, affrontant les habitants de la fin des temps… ou les derniers Danseurs, qui sont assez puissants pour changer leur univers à volonté… ou même les Seigneurs du Chaos qui, raillant les lois de la vérité, mettent les intrus au défi de les distraire par leurs bons mots.

 

 

Où on se rend compte qu’Elric combattra jusqu’à la fin des temps.

 

Bon, clairement, y’a des gens qui vont à la fin des temps. Pourquoi? Ca j’ai envie de vous dire que même l’auteur n’est pas au courant. Et voilà-t-y pas qu’au détours d’un sentier en flamme, on croise un gars aux cheveux blancs en train de combattre  en cheval et en kilt… Mais what the f… ?

 

Comme de bien entendu, ils ont un truc pour que tout le monde ait la traduction du langage de l’autre. Elric ne s’étonne pas plus que cela d’être à la fin des temps en de rencontrer des gens d’une autre ère que lui et le voilà reparti pour sauver le monde.

 

Voilà voilà voilà. C’était le dernier tome d’Elric. Mais le livre n’étant pas achevé, je me suis dit qu’on allait avoir un semblant d’explications. Mais que dalle, on va avoir le récit d’un autre mec, dans un autre univers. Bref, ce fut une fin violente !

 

 

Et que franchement…

 

Donc oui, le bilan d’Elric ! Et bien je dirai qu’après le tome 4 ou 5, abandonnez franchement et sans regrets. Parce que l’histoire de départ est tout de même sympa. Le personnage idéal pour une série d’aventures à la Drizzt ou à la Conana. Mais le défaut de cette saga est clairement que l’auteur n’a pas su la terminer.

 

D’où ce sentiment de longueur et de frustration que l’on a pendant toute la fin. Oui, je suis contente d’avoir terminé cette saga car avec le conseil d’autres bloggeurs, j’ai une liste de livres à lire qui promet clairement. Mais soyons honnête, je suis vraiment ravie de ne plus avoir à lire de tomes d’Elric. Un gros cycle de viré, chroniques faites aussi. Mon conseil est donc de vous faire un tome ou deux pour la découverte et puis basta !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :