The Paper Magician, tome 3 : The Master Magician de Charlie N. Holmberg

Auteur : Charlie N. Holmberg

Saga : The Paper Magician

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Amazon Crossing

Nombre de pages : NC

Obtenu le 5 Septembre 2017

Lu le 6 Septembre 2017

Dans le cadre d’un partenariat avec Amazon Crossing via Netgalley

 

En un mot :

  • Une belle fin de saga
  • Une chouette romance
  • Un système de magie rafraichissant

519jjusvc6l-_ux250_Résumé : Ceony Twill a tu un secret pendant toutes ses études, secret qu’elle a même caché à son mentor, Emery Thane. Elle a découvert qu’elle est capable de pratiquer d’autres magies que la sienne – un talent qui a longtemps été jugé impossible. Alors que Ceony est sur le point de terminer son apprentissage et d’obtenir son diplôme, tout se complique soudainement. Emery, son mentor, l’envoie chez un autre magicien, qui est censé être son examinateur lors de l’examen final. Mais Coeny se heurte à la haine farouche qu’il voue à Emery, et qui rejaillit sur elle. En même temps, un tueur surgi de son passé s’évade de la prison où il était détenu. Elle s’engage alors à sa poursuite dans une folle course à travers l’Angleterre, pour le retrouver et protéger ceux qu’elle aime. Après The Paper Magician et The Glass Magician, retrouvez Ceony dans le dernier tome de cette saga pleine de mystère et de magie.

 

 

Ceony est l’image même de la femme forte qu’on aimerait tous connaître.

 

Vous l’avez vu et même bien vu dans ma synthèse, il y a une chouette romance dans cette trilogie. Voire même, elle est top du top. Pourquoi diable je vous raconte cela ? Ceony se rend compte dès le premier tome qu’elle est tombée amoureuse de son Maître Emery. Loin de rendre ce coup de cœur tout mièvre, l’auteure a eu l’intelligence de nous la rendre utile à l’intrigue. C’est cet amour qui va permettre à Ceony de sauver Emery et aussi à mieux le connaître. Elle l’admire parce que bon, c’est un gars bien et un brillant magicien. Mais on n’occulte pas tous ses défauts, bien au contraire. Ces deux-là vivent ensemble mais restent indépendants : Ceony a ses amis et ses obligations, tout comme Emery. Et lorsqu’ils passent du temps ensemble, c’est pour vivre une vie harmonieuse et pas seulement se regarder dans le blanc des yeux.

 

Ceony est une élève et veut devenir maître magicien. Elle travaille dur pour cela et veut aussi vivre pleinement son histoire d’amour, vivre et passer du temps avec sa famille, cotoyer ses amis et quand il le faut, se défendre contre les méchants magiciens de l’intrigue. C’est une jeune femme ambitieuse, sympathique, sûre d’elle, confiante. C’est tellement rare de voir une jeune fille sage et indépendante que rien que ce personnage est un rayon de soleil sur cette saga.

 

 

Un monde magique riche, dense et plein de surprises.

 

Le monde de cette saga est aussi merveilleusement bien orchestré. Le système de magie est bien organisé : il est réparti par élément, chaque élève est réparti selon ceux-ci au bout de quelques années d’études (une spécialisation si vous voulez). Les élèves sont alors liés à cet élément et ne peuvent plus utiliser d’autres magie. Même les mages de sang restent liés à ce fluide.

 

Toutefois, Ceony a découvert comment se délier d’un élément et se lier à un autre, ce qui est totalement extraordinaire. Cela nous permet bien entendu de découvrir d’autres éléments dans le récit et d’autres magies. Cela nous permet aussi d’avoir un bon moment de réflexion sur le passage d’un élément à un autre et sur le fait de divulguer cette information ou non. En soit, l’information n’est pas dangereuse entre les mains de Ceony mais entre les mains d’un mage mal intentionné, cela risque d’être très dangereux.

 

Enfin, parlons de la magie de papier. Elle est considéré comme mineure. Or, en suivant les aventures de notre magicienne, on se rend compte que cette magie, même si elle est fragile, a besoin de beaucoup de travail, de logique, d’imagination, de mémoire et de rigueur. Entre les mains de magiciens compétents, elle peut être redoutable. Cela nous permet de nous donner quelques réflexions sur les capacités et les compétences de chacun.

 

En bref, une saga rafraichissante et bien plus profonde que l’on croit. Je vous encourage donc à la lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :