Mercy Thompson, tome 7 : La morsure du givre de Patricia Briggs

Auteur : Patricia Briggs

Saga : Mercy Thompson

Genre : Fantasy urbaine

Maison d’édition : Milady

Nombre de pages : 350

Obtenu le 7 Décembre 2013

Lu le : 4 Août 2014

Dans le cadre de ma poursuite des aventures avec la Coyote girl

 

En un mot :

  • Maintenant, un vrai plaisir de découvrir cette saga
  • On en découvre encore plus sur la magie de la meute
  • Un changement dans le rôle de Mercy

6a6a28e140e5Résumé :  Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, Thanksgiving aurait dû être une fête paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que tous ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.

 

Ahhhhhh ! Ma Coyote Girl !

Vous noterez que j’ai acheté le livre à sa sortie et que je le lis… Et bien maintenant. Voilà ! Un monde s’effondre autours de moi. Surtout que je n’ai mais absolument aucune excuse pour ne pas être à jour car, il faut le dire, tout de même, je n’avais aucune vraie priorité livresque. Mais en même temps, lire le 7 de suite et devoir attendre un an pour la suite ? Et puis Mercy, comment va-t-elle évoluer ? Comment cela va se passer avec Adam, Jesse, la meute, les créatures surnaturelles et autres choses qui environnent tout le bazard ?

Et puis au bout d’un moment, je me suis dit que plutôt que de me poser des questions débiles et de me tournicoter comme pas deux, et plutôt que de lire de la Fantasy Urbaine qui me fait souffler plus qu’autre chose, il fallait peut être que je me fasse plaisir un petit peu.

Et je l’ai fait ! Parce qu’il est vachement bien quand même (même si je me moque pendant toute la saga) (Pardon Mercy).

 

Bref, l’évolution du personnage de Mercy est extrêmement bien faite.

Souvenez vous de la Petite Mercedes qui se la jouait garagiste en matant tout de même un peu son voisin tout nu et qui se changeait en coyote (d’où le surnom incroyablement original de Coyote Girl. Et je trouve que l’évolution de ce personnage au fil des tomes pourrait servir d’exemple à bien d’autres. En effet, Mercy a une sa période célibataire et solitaire. Puis elle a eu sa relation avec Adam et a dû se faire accepter par la meute. Elle a dû trouver sa place et s’est mariée. Elle doit aussi être une belle-mère du coup, car Adam avait déjà une fille, Jesse. Je ne sais pas vous, mais l’évolution est énorme !

L’enjeu dans ce tome, c’est concrètement son rôle de femme dans la meute. En effet, Adam et la meute ont été kidnappée. Mercy doit protéger ceux qui restent, mais aussi aider la meute à s’en sortir (par un petit biais magique mais vous le saurez en lisant). Elle se pose ici en femme forte qui a sa place dans sa communauté qui n’est donc plus que la communauté de son mari. Et c’est en cela que ce tome est réellement intéressant.

Patricia Briggs nous mélange différentes magies est c’est aussi cela qui fait le charme de cette saga.

En effet, nous avons la magie de la meute qui est aussi traitée dans le spin off de l’Alpha et de l’Omega. Mais elle a l’intelligence de ne pas du tout le prendre sous le même angle. Dans cette saga, on a la magie de la meute lorsque l’Alpha est marié. Et franchement, c’est un petit côté très sympa car on voit que Mercy n’a pas ce rôle d’Omega mais elle est un réel soutien de l’Alpha. Elle apaise, certes mais elle protège et se bat pour la communauté.

L’auteure nous associe aussi à cela la magie de Coyote donc de la magie amérindienne. Et c’est ce qui fait le charme de cette meute car avec sa magie de Changeling, Mercy apporte une magie nouvelle à la meute et c’est cela qui fait toute l’originalité de la saga. Surtout si on ajoute les pouvoirs des potes de chacun qui ne font pas partie de la meute mais qui en sont les alliés (provisoires ou non d’ailleurs).

En bref, voilà un très beau tome et j’avoue que je me demande ce que va nous concocter l’auteure pour la suite. Elle nous laisse quelques petites pistes, quelques petites questions à résoudre et une situation politique des êtres magiques qui est plus qu’intéressante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :