Mercy Thompson, tome 8 : La faille de la nuit de Patricia Briggs

Auteur : Patricia Briggs

Saga : Mercy Thompson

Genre : Fantasy urbaine

Maison d’édition : Milady

Nombre de pages : 360

Obtenu le : 5 Janvier 2015

Lu le : 5 Janvier 2015

Dans le cadre de ma lecture commune avec Claire et Hélène

 

En un mot :

  • On pourrait croire à un triangle amoureux
  • Mercy se positionne en deuxième place de la meute
  • Et elle déchire tout

6a6a28e140e5Résumé : Fuyant son nouveau compagnon violent, Christy, l’ex-femme d’Adam, fait un retour fracassant dans les vies d’Adam et Mercy. La cohabitation n’est pas simple. Surtout lorsque Christy décide de monter la meute contre Mercy afin de récupérer Adam. Et la situation empire lorsque son petit ami retrouve sa trace : les cadavres s’empilent et Mercy va devoir mettre ses problèmes personnels de côté pour affronter une créature bien décidée à réduire son monde en miettes !

 

Un huitième tome pour bien commencer l’année.

Avec Claire et Hélène, on avait décidé de bien commencer 2015 avec une petite lecture commune, vous savez, celles qui passent sans soucis, qui coulent de source et qui font passer de très bonnes soirées entre filles. Nous n’étions pas au même niveau pour Charley, c’est donc sur Mercy que c’est tombé. Et j’avoue que cela tombait très bien. Notre Coyote adorée a l’art de me détendre totalement. Et qui plus est, j’étais très curieuse de savoir quelle mythologie l’auteure allait nous montrer ici, vu que la dernière fois, elle y était allée très fort avec la magie de la meute. Mais ici, elle a décidé de nous montrer quelques divinités locales.

Et waouw ! Comme toujours, Patricia Briggs a su complètement renouveler sa saga, et on ne s’ennuie absolument pas. Les personnages sont toujours là à foison, ce qui fait qu’on en voit certains, d’autres non et cela donne une dimension assez tangible, comme les amis qui vont et qui viennent, au fil de leurs vies. Ici, c’est la même chose. Nous avons pu en croiser certains.  Et pour notre plus grand plaisir.

Mercy a encore dû relever des défis (la pauvre)

Etre une coyote au milieu des loups, c’est tout sauf facile. Mercy a de l’autorité mais grâce, finalement à Adam. Personne ne la considère comme une forte femme. Pire, elle est considérée comme une faible. Or, vu tout ce qui lui arrive dans ce tome, croyez moi qu’avec certaines scènes de combats, elle a su prouver à la meute qu’elle est tout sauf un petit animal chétif ! Et elle arrive ainsi à se faire des alliés, ce qui ne tombe pas plus mal car…..

L’ex femme d’Adam revient (encore et toujours, comme le Terminator) et sournoisement, elle tente de reprendre sa place. Comme c’est une manipulatrice, elle s’attend à ce que Mercy l’attaque de front. Or, Mercy est une coyote, descendante de Coyote. Ce qu’elle utilise, c’est la ruse et constamment. De plus, elle est amenée à découvrir un demi frère et à mieux connaître son père.

En bref, encore un tome extrêmement drôle, émouvant parfois aussi, et encore une fois d’une densité incroyable. C’est réellement une saga de fantasy urbaine de qualité que nous avons là. Et j’ai hâte que le prochain tome sorte qu’on se fasse une soirée entre copines 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :