Les joyaux noirs, tome 1 : Fille du sang d’Anne Bishop

Auteur : Anne Bishop

Saga : Les Joyaux noirs

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 474

Obtenu en 2012

Lu en 2012

Dans le cadre de la découverte d’une nouvelle saga

 

En un mot :

  • Plus adulte qu’on ne le croit
  • Un système de magie intéressant
  • La mythologie aussi

26897Résumé : Il y a sept cents ans, une Veuve Noire a vu une prophétie prendre vie dans sa toile de songes. Désormais, le Sombre Royaume se prépare à l’arrivée de sa Reine, la sorcière qui détiendra un pouvoir plus grand que celui du Sire d’Enfer lui-même. Mais, celle-ci est encore jeune, influençable et vulnérable face à ceux qui voudraient la pervertir. Or, quiconque la tient sous sa coupe contrôle la Ténèbre. Trois hommes, des ennemis jurés, le savent. Et ils connaissent la puissance que recèlent les yeux bleus de cette enfant innocente.
Ainsi commence un impitoyable jeu d’intrigues, de magie et de trahisons, dans lequel la haine et l’amour sont les armes… et dont le trophée est bien plus redoutable que tous l’imaginent.

 

Ca y’est encore une histoire de prophétie

Et oui on n’y coupera pas. Une donzelle, une prophétie, des méchants. Bref. Ne vous attardez surtout pas sur ce détail. Surtout pas. La trilogie des Joyaux Noirs est surtout intéressante dans la manière d’écrire. Vous n’aurez pas de longues descriptions sur le monde qui vous entoure, vous n’aurez pas de préparation, de jolis décors en tête. NON ! Dès les premières pages, vous prenez déjà le train en marche. Et attention, vous avez beaucoup de personnages secondaires mais extrêmement importants, charismatiques. Ainsi, si vous vous demandez les premières pages si l’auteure sait où elle va… C’est normal. Et je vous rassure. Elle sait. Anne Bishop vous ballade, vous perd, vous désoriente. Et cela forme un bon cocktail pour cette trilogie. Vous en sortirez agréablement surpris.

Mais encore ?

L’univers des Joyaux Noirs s’inspire grandement de l’univers de la Renaissance. Toutefois, vous aurez aussi des références au monde moderne. Vous avez aussi plusieurs races : des démons, des anges, des sorciers… Et vous verrez, il n’est pas toujours facile de les différencier. Vous avez aussi un mode de société matriarcale qui pourra qui vous permettra de vous soigner de vos lents ressentiments sur les hommes. Dans les Joyaux Noirs, les hommes sont asservis par les femmes. Vous aurez la joie d’imaginer les effets de l’anneau de soumission (je n’en dirai pas plus) sur ceux que vous détestez en ce moment.

En parlant de sorcellerie. Parlons un peu des joyaux. Chaque personne qui a un potentiel magique peut naître sous la couleur d’un joyau ou l’acquérir à force d’études. Évidemment, les femmes font tout pour maintenir leur domination sur les hommes ce qui prouve bel et bien qu’une femme au pouvoir amène plus de cruauté (niark) lorsque c’est mal dirigé. On voit donc ici un monde perverti par certaines veuves noires (noir étant la plus haute couleur des joyaux). C’est un monde décadent qui va falloir reconstruire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :