La saga des Joyaux Noirs, tome 3 : La reine des ténèbres d’Anne Bishop

Auteur : Anne Bishop

Saga : Les Joyaux Noirs

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 480

Obtenu le 12 Octobre 2012

Lu le : 17 Février 2015

Dans le cadre de : On boucle les sagas

 

En un mot :

  • Une fin sympa
  • Et j’ai fait trainé la saga (j’ai honte).
  • Ce ne sera ni la première ni la dernière

 

26897Résumé : Jaenelle Angelline est désormais reine : le Lignage corrompu ne pourra plus massacrer les siens et souiller ses terres. Malheureusement, nul n’est jamais à l’abri d’une intrusion… Sans aide, même Sorcière ne peut protéger son pays. Seul l’amour inconditionnel de Daimon pour Jaenelle pourrait renforcer la cour et asseoir le pouvoir de la Reine.
Or ce dernier s’est perdu dans la folie du Royaume Perverti. Pourtant, même s’ils étaient réunis, leurs forces suffiraient-elles à repousser leurs ennemis ? Jaenelle en doute. Elle ne pourra sauver ceux qu’elle aime qu’au prix d’un immense et terrible sacrifice…

 

Un livre de complots

Et du coup, cela paraît long…. Cela ne gâche en rien la qualité de l’écriture et les personnages de la saga, attention. Mais j’ai eu l’impression de suivre 500 pages de discussions. Et j’avoue que cela m’a un peu coupée dans mon élan. On a Daimon qui revient à la surface. Il découvre ce qu’il a fait et pas fait, que Jaenelle est vivante, qu’elle l’aime, qu’elle veut faire de lui son consort. Il retrouve par la même occasion sa vie avec son père et son frère et enfin découvre ce qu’est une cour où l’on respecte les hommes (et croyez moi dans cet univers, c’est pas gagné). On découvre aussi son espèce de double féminin qui est une prostituée qui découvre du coup que les hommes ne sont pas tous mauvais. Les deux ont un humour à croquer et c’est ce qui m’a fait passer un très bon moment, je vous rassure.

Mais la famille (celle de sang, l’officielle) fait des complots pour  destituer Jaenelle car ils ne croient pas que c’est la Reine des Ténèbres (les beuh) et du coup, s’ensuit tout un tome de discussions, de complots et de démêlages de noeuds pour nous pauvres lecteurs, car croyez moi, Anne Bishop ne fait pas dans le complot simple. Elle aime nous faire des fausses pistes et jusqu’à la fin, on se demande si tout va bien se passer, en fin de compte.

Et du coup, une belle conclusion, une nouvelle ère.

Et oui. Une fois tous les problèmes des gens un peu traumatisés du lot résolus (et cela nous a pris du temps, mazettes), l’auteure nous montre comment on peut se reconstruire même avec des séquelles. Et je dois dire que c’est un peu ce qui fait du charme dans cette saga. C’est toute cette équipe de bras cassés qui s’en sortent quand même, grâce à leur  confiance mutuelle. Grâce à leur force aussi. Et en tenant compte de leurs faiblesses.

Ainsi, la saga s’achève sur une note toute personnelle de l’auteure. Mais ne vous inquiétez pas, un épisode Spin off a vu le jour : L’anneau Invisible, que je vous lirai dans la semaine. Ainsi, tout sera bien lu et l’univers sera aussi complet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :