Le Prince des maudits, tome 1 : La fille de l’araignée de Lenia Major

Auteur : Lenia Major

Saga : Le Prince des maudits

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Balivernes

Nombre de pages : 255

Obtenu en : 2012

Lu en 2012

Dans le cadre de : Lanyla me pousse à lire de la jeunesse

 

En un mot :

  • Quelques années plus tard, j’ai légué cette saga à ma fille
  • Qui est en train de le lire
  • Faut même que je le lui reprenne tous les soirs

 

220px-leniaRésumé : Alors qu’elle visite les ruines d’un château allemand avec sa classe, Eva se trouve mystérieusement projetée dans le passé, au cœur d’une bataille médiévale. Elle se voit contrainte de fuir et de protéger le Prince Emil, dont le père a été assassiné. L’intelligence d’Eva lui sera aussi utile que sa pratique des arts martiaux pour vaincre les nombreuses embûches qui se dresseront sur leur chemin. Et dans ses rêves, on la surnomme la fille de l’Araignée, on l’appelle la Maudite. Que veulent dire ces voix ? Saura-t-elle dompter les forces occultes qui la guident ?

 

 

Le Prince des maudits, une combinaison habile du monde moderne  et du Moyen Age.

 

Nous avons une jeune fille, Eva, du XXI° siècle, en voyage de classe, qui se retrouve d’un coup dans l’univers du Moyen Age. Le ton est donné de suite : nous aurons sans cesse une confrontation et une comparaison entre nos deux mondes. Et Lenia Major réussit là un tour de passe passe assez magistral je dois dire. Pourquoi ? Parce que j’ai pu découvrir des détails du Moyen Age sur des choses dont j’avouerai ne m’être jamais posée la question. Ce premier tome est une découverte perpétuelle d’un monde ancien, mais aussi des gens, de leurs us et coutumes, tout ceci sous notre œil et notre point de vue puisque nous empruntons celui d’Eva.

 

Mais ne vous attendez pas à de longues descriptions sans fin sur comment nettoyer ses chausses du Moyen Age… Ce livre est un livre d’action ! Vous serez obligés de vous accrocher à vos pages afin de suivre les pérégrinations de notre pauvre Eva qui n’a franchement pas de chance. Et lorsque vous penserez vous reposer, aux détours d’une petite anecdote, vous aurez le rire aux lèvres avec la confrontation des points de vue d’Emil et d’Eva qui sont ont tous deux la gâchette facile en répartie, il faut l’avouer

 

La fille de l’araignée, un livre que je recommande pour tous !

 

 

Ne vous fiez surtout pas à la facture Jeunesse de ce roman, il convient tout à fait aux adultes. La fille de l’araignée, de par son écriture simple mais par la richesse de son environnement peut plaire à toute la famille. Je conseillerai ce roman pour tous ceux qui veulent découvrir le monde de la Fantasy. C’est simple, avec une toute petite touche de surnaturelle, et surtout très bien documenté.  Lenia Major a décidé de se constituer une horde de fans en délire et elle y arrive très bien !

 

Je réfléchis depuis quelques jours déjà et je n’arrive toujours pas à trouver de points négatifs à ce roman. L’héroïne est une râleuse, le héros a un humour acide, l’intrigue est simple en restant riche (car franchement, je n’ai toujours pas la fin de l’énigme, il faudra donc que je m’attaque très vite au tome 2). La taille ne rebutera personne (300 pages environs). Comment vous dire ? Vous voulez vous détendre un week end ? Il ne fait pas beau ? Ou au contraire oui mais vous voulez être au calme dans votre jardin et ou dans un parc ? Prenez la fille de l’araignée dans votre sac. Vous passerez un excellent moment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :