Chroniques de la Mort blanche, tome 3 : Dragon des brumes de Nicolas Cluzeau

Auteur : Nicolas Cluzeau

Saga : Chroniques de la Mort Blanche

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Editions Galapagos

Nombre de pages : 325

Obtenu le 25 Octobre 2013

Lu le 28 Août 2017

Dans le cadre du Challenge Août en folie

 

En un mot :

  • Ca c’est de l’action
  • Un univers qui rappelle les jeux vidéos
  • Et c’est pas si étonnant connaissant l’auteur

 

220px-nicolas_cluzeau-imaginales_2012Résumé : L’île d’Orlandie, ravagée par la Mort Blanche, une épidémie qui décime mages, druides et êtres-fées, brûle dans les feux de la guerre civile : un Haut Roi usurpateur, Endrew, secondé par un vieux fantôme malveillant, Maerlar, conquiert tous les territoires des Marches un par un.

Au coeur de l’île, les gouvernements des Franges féeriques organisent la résistance sous la direction de Muirenn, la reine-sorcière. Des traîtres à la botte de l’usurpateur minent cependant ses efforts. Furieux, Muirenn et ses alliés décident de contre-attaquer. Le conflit s’enlise, et une rumeur désastreuse venue du nord inquiète la reine-sorcière : le puissant Chêne-Monde, garant de la force vive de l’Orlandie, serait contaminé par la Mort Blanche. Loin de ces événements tragiques, Arline et les survivants de l’attaque du dragon cherchent par tous les moyens à s’échapper des souterrains de Pyral, où ils sont pris au piège. Mais le troll Ferhian a été enlevé par le dragon des brumes Edjer-Verian, qui nourrit de bien sombres projets à son endroit.

 

De l’utilité de lire un tome 3 genre quelques années après avoir lu le tome 2.

 

La Mort Blanche, je l’avais commencée à sa sortie. Tome 1 et tome 2. A la sortie du troisième, je ne sais pas, je l’avais pris, un autre livre est passé par là et je l’ai complètement zappé. Il a pris contentieusement de la poussière dans ma bibliothèque. Et puis j’ai rangé celle-ci et je me suis dit que franchement, il fallait la terminer cette saga !

 

Me voilà donc embarquée pendant mes vacances à lire un tome final avec pleins de personnages que je ne connais plus du tout. Et de l’action, on en a. Ca pète carrément dans tous les sens.

 

Pour ceux qui sont dans mon cas. Vous n’êtes pas obligés de reprendre les deux premiers tomes. Parce que l’auteur est là. Avec le peux de connaissances que j’avais, je me suis très  vite remise dans le bain .

 

 

Heureusement, il y’avait Nicolas Cluzeau.

 

L’auteur a construit cet univers comme un univers de fantasy qui roxe grave. Cela m’a vraiment fait plaisir de finir cette saga juste pour replonger dedans. C’est de la fantasy avec de la technologie de folie, de la magie, des races de partout et une psychologie des personnages sommes toutes bien sympathique.

 

Je ne sais plus où je l’ai vu, et je vous donne que mon ressenti mais  je pense que l’auteur est un gamer chevronné. Cela sent l’ambiance jeux vidéo, RRPG en plein. Les races, les technologies, la magie, le bestiaire, tout ceci me met la puce à l’oreille. C’est un univers très riche, qu’on ne voit pas partout qui plus est. C’est vraiment ce qui montre que l’auteur a son propre monde et qu’il la bossé.

 

Alors oui, cela va vite. On en prend plein les mirettes comme dans un bon film d’action. Le style est simple, épuré. L’auteur va dans le vif du sujet sans être contemplatif. C’est un écrivain aventurier qui ne demande qu’une chose : vous emmener au loin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :