Les annales de la Compagnie Noire, tome 7 : Saisons funestes de Glen Cook

Auteur : Glen Cook

Saga : Les annales de la Compagnie Noire

Genre : Fantasy

Maison d’édition : J’ai lu

Nombre de pages : 448

Obtenu le 20 Octobre 2012

Lu le 31 Août 2017

Dans le cadre du Challenge Août en folie

 

En un mot :

  • Quand un siège tourne mal
  • Quand on cherche à savoir pourquoi
  • Quand on est dans la Compagnie Noire

1200px-utos109-glen_cookRésumé : Toubib n’est plus et le siège de Dejagore tourne au cauchemar. La Compagnie, piégée du mauvais côté des remparts, est scindée en deux factions rivales : entre les vétérans – parmi lesquels Murgen, devenu annaliste de circonstance, Gobelin et Qu’un-OEil – et les nouveaux, les cannibales dirigés par Mogaba, la querelle risque de dégénérer en guerre ouverte. Pourtant, dehors, la menace que font peser les armées du Maître d’Ombres sur la ville n’est pas à prendre à la légère. Sans compter que le sorcier Tisse-Ombre, pour diminué qu’il est encore, n’a pas dit son dernier mot à la Compagnie noire…

 

Un titre plus qu’évocateur

 

Saisons funestes. Tout est dit. La compagnie noire est dans un siège qui tourne mal. Il pleut, y’a plus rien à mange et le moral est au plus bas. On accuse encore le coup de la perte de Toubib. On se dit aussi que bon… A quoi bon les annales.

 

Glen Cook s’évertue à nous pourrir le moral pour nous poser de bonnes questions sur les origines de la Compagnie, le pourquoi des annales et leur avenir. Pour cela, on se permet aussi des petits sauts de puce dans le passé pour comprendre les choses. Et du coup, inutile de dire que lorsqu’on croise Toubib, notre petit cœur vacille.

 

C’est surtout génial de voir des évènements sous d’autres points de vue et aussi de voir où va l’avenir de la Compagnie.

 

 

Quand on se dit qu’on va tous crever…

 

L’ambiance qui se dégage de ce tome c’est qu’on touche le fond. Pas par rapport au récit car le style et génial et les pages filent à toute allure. Mais ne lisez pas ce tome dans une période un peu triste de votre vie (faut pas pousser tout de même).

 

Mais clairement, si vous vous demandez à quoi ressemble de la Dark Fantasy, on en est là, en plein dedans. On n’oublie pas la particularité de la Compagnie noire qui est une compagnie de mercenaires. Ce sont des personnages sombres qui joue avec des forces plus grandes qu’elles. A très bientôt donc pour la suite de cette saga bien sombre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :