Au bout de l’éventail de Jocelyne Godard

Auteur : Jocelyne Godard

Genre : Historique

Maison d’édition : Philippe Picquier

Nombre de pages : 603

Obtenu le 19 Octobre 2012

Lu le 29 Août 2017

Dans le cadre du Challenge Août en folie

 

En un mot :

  • Une belle fresque historique un poil romancé
  • Un parcours initiatique
  • Du bon Jocelyne Godard

OLYMPUS DIGITAL CAMERARésumé : Par un matin de printemps de l’an 1000, Yasumi quitte sa province de Musashi avec pour seul bagage un sac contenant un kimono, des baguettes, un petit autel bouddhique, un éventail et un sabre. La route est longue et pleine d’embûches jusqu’à la capitale. Mais Yasumi, qui ne manque pas d’audace ni de détermination, veut retrouver un père qu’elle n’a pas connu et réhabiliter son nom au sein de la grande famille des Fujiwara, si puissante à la cour. Arrivée à Kyoto, Yasumi, jeune fille téméraire, farouche, un peu  » barbare « , doit se plier aux moeurs d’une cour lettrée et raffinée à l’extrême, où le fard du visage, les couleurs des robes superposées et le maniement de l’éventail au bout duquel on pose un poème, sont les signes de la culture suprême. Tandis que les Fujiwara règnent en maîtres sur le royaume, Yasumi rencontre les femmes les plus érudites de son époque et, prise au jeu d’un engrenage inattendu, sa vie bascule vers un insolite destin.

 

Le parcours initiatique d’une jeune noble sans appui à Kyoto.

 

Dans ce livre, on va survoler la vie de Yasumi, jeune noble qui n’a pas été vraiment reconnue par son père et qui va tout faire pour prouver que sa famille n’est pas dans son droit. Elle va en baver, tomber amoureuse, vivre une vie bien remplie… Pour ceux qui connaissent Jocelyne Godard, c’est l’excuse de la vie d’une jeune femme pour nous faire découvrir tout un univers historique. C’est clairement le but du jeu.

 

Et oui, évidemment, Yasumi va en baver et va déjouer les pièges de la vie grâce à son entêtement mais aussi grâce aux amis qu’elle se fait. L’histoire, en elle-même est passionnante mais pourrait se passer de contexte historique. C’est le genre d’histoires qu’aime l’auteur donc bon, cela laisse plus de temps pour la découverte de l’univers.

 

 

Un dépaysement complet, idéal pour la période.

 

Là est vraiment l’intérêt du livre, c’est de découvrir un autre pays dans une autre époque et aussi avec une intrigue sympa. C’est donc pile poil le genre de livres que j’aime prendre pour les vacances, histoire de me mettre encore plus la tête dans les nuages.

 

L’auteure est idéal pour cela. Elle est bien documentée et donc nous donne un cadre superbe. Elle choisit des personnages forts, typés mais pas du tout cliché. Enfin, elle nous travaille aussi l’intrigue de telle sorte qu’on ne s’ennuie pas. Les pages tournent vite et je pense reprendre un livre de l’auteur pour mes prochaines vacances.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :