Assassin’s Creed Renaissance d’Oliver Bowden

Auteur : Oliver Bowden

Saga : Assassin’s Creed

Maison d’édition : Hardigan

Nombre de minutes : 815

Obtenu le 1er septembre 2017

Lu le 19 Septembre 2017

Dans le cadre de vouloir découvrir une saga d’un jeu que j’aime particulièrement

 

En un mot

  • L’envie de tester un thème avec d’autres supports
  • Et c’est bien tourné
  • Le support audio est très indiqué aussi

 

avt_oliver-bowden_5087Résumé : Trahi par les familles dirigeantes d’Italie, un jeune homme se lance dans une épique quête de vengeance. Afin d’éliminer la corruption et de rétablir l’honneur des siens, il deviendra un assassin.

Il fera appel à la sagesse de Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel, car il sait que sa survie dépend des dons qu’il doit développer.

Aux yeux de ses alliés, il représente le changement car il combat pour la liberté et la justice. Mais ses ennemis le considèrent comme la pire des menaces car il a voué son existence à la destruction des tyrans qui oppriment le peuple d’Italie.

Ainsi commence une histoire de pouvoir, de vengeance et de conspiration

 

Le soucis de prendre une saga d’un point de vue différent

 

La Guilde des Assassins, chez nous, c’est un peu un coup de cœur familial. Mon compagnon a dû jouer à tous lesz opus, je les ai tous vendus, on a les mug, on a le chat blanc qui s’appelle Ezio, on a les bandes dessinées et on a les livres. J’ai regardé le jeu se dérouler et je trouvais en effet l’histoire des plus sympathiques. Le film était divertissant aussi. Quand j’ai vu passer un des opus en audio et au vu de ma semaine riche en déplacements, je me suis dit qu’il était temps d’utiliser mon crédit audible à bon escient.

 

Alors certes, en livre papier, j’aurai apprécié l’histoire car le style est fluide, l’histoire bien tournée. Qui plus est, j’avais déjà lu du Oliver Bowden donc quelque part, je ne me lançais pas dans la grande inconnue loin de là. L’audio m’a apportée la musique, je ton du narrateur que je connais bien aussi. Vraiment, j’ai passé un excellent moment d’écoute et sans vous dévoiler l’intrigue, je dois vous dire que votre attention sera toujours en éveil.

 

Maintenant, je vois venir les gamers ici pour me demander à quoi bon lire ou écouter l’histoire que tu as déjà joué ? Y’a-t-il de vrais apports par rapport au jeu. Est-ce uniquement pour les fans ou est ce que cela permet aussi une bonne découverte pour les néophytes ? Ce n’est jamais simple de parler d’adaptation parce qu’il y’aura toujours des puristes, des deux côtés, pour dire que la version originale est meilleures. Sachez le, je ne suis pas une puriste. Concernant les adaptations, je suis plutôt cool, voire outrageusement tolérante car je respecte les différents points de vue. Et si Assassin’s Creed Renaissance ne sera pas le roman de l’année, il n’empêche qu’il m’a fait passer une semaine sympa en voiture.

 

 

Ce roman a apporté quelques éléments tangibles à l’histoire à défaut d’avoir tout retranscrit.

 

Et non, on n’a pas tout dans le livre et pour parler en langage voilé, il nous manque toute la partie moderne de l’intrigue. On se concentre ici sur le personnage d’Ezzio Auditore et de sa longue quête au sein de la Guilde des Assassins. Et par contre, voilà un très bon point pour ce livre, on se rend enfin compte que le jeu dure plus de 15 ans. Une vengeance ne se fait pas en 30 heures de jeu mais nécessite une préparation de quelques dizaines d’années et l’auteur nous souligne ce détail par quelques clins d’œil, ce qui nous rend cette histoire un peu plus palpable.

 

Le fait de rencontrer Leonardo de Vinci, Nicholas Machiavel et les Borgias, pour ceux qui s’intéressent aussi à l’histoire, cela nous permet de rendre ce récit très crédible car le cadre se situe dans de véritables lieux historiques et l’auteur insiste bien aussi sur le contexte politico-économique de chaque cité que nous explorons sans non plus nous en mettre des tonnes. C’est le charme du jeu et c’est aussi le charme du livre. L’auteur a aussi intégré des quêtes annexes gentiment dans le livre, juste pour le petit cœur des joueurs.

 

En bref, ce fut un bon livre d’action et d’aventures. J’avoue qu’il m’a donnée envie de poursuivre la saga en papier ou en audio. Vous verrez donc d’autres chroniques sur les Assassins pour cette année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :