Pshychometrer Eiji, tome 4 de Yûma Andô et Asaki Masashi

Auteurs : Yûma Andô et Asaki Masashi

Genre : Thriller

Maison d’édition : Editions Kana

Nombre de pages : 190

Obtenu en 2012

Lu en 2012

Dans le cadre de : on poursuit des sagas

 

En un mot :

  • Une nouvelle enquête
  • Toujours drôle
  • Toujours prenante

ando-yumaRésumé : Des membres d’un groupe de jeunes filles en vogue ont été assassinées! Langues coupées et corps étrangement ornés de lavande. Qui peut bien être ce “silent stalker” qui ne laisse pas la moindre empreinte digitale…? !

 

 

 

On se doutait bien que les psychopathes avaient vraiment un mode de pensée totalement différent du nôtre mais avec ce tome, on entre vraiment dans l’esprit du tueur et l’on se rend compte que toute la difficulté des enquêteurs dans ce cas, c’est qu’ils ont leurs a priori de leur mode de pensées classiques. Leur but est de s’enlever ces a priori pour pouvoir raisonner comme les tueurs.

 

Avec ce tome, on en sait enfin un peu plus sur Eiji et aussi sur ce qu’il a poussé à collaborer avec Shima. On sait aussi comment il a pu contrôler son pouvoir et donc devenir un ado à peu près équilibré (on parle des hormones d’Eiji tout de même). On peut aussi se rendre compte de comment Eiji était vu par les autres avant et après cette transformation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :