L’archipel des Numinées, tome 3 : Matricia de Charlotte Bousquet

Auteur : Charlotte Bousquet

Saga : L’archipel des Numinées

Maison d’édition : Editions Mnémos

Nombre de pages : 287

Obtenu le : 23 Août 2016

Lu le 26 Septembre 2017

Dans le cadre de : on finit les sagas !

 

En un mot :

  • Comment faire une intrigue avec un jeu de tarot
  • Et résoudre l’entièreté de la saga
  • Des personnages féminins toujours aussi forts

2180-bousquet-charlotte-1024x1024Résumé : Dans les ruines de Lysania, capitale de Matricia dévastée par la peste cendreuse, une magicienne et un sorcier, derniers rejetons d’une lignée maudite s’affrontent au Jeu du Destin. Pour chaque lame de tarot tirée, un souvenir ressurgit du passé, composant carte après carte la tragique histoire d’une vengeance familiale. Au fil des arcanes, Dionisia, bâtarde métisse des Tengelli, et Alino, son oncle, dressent le tableau effroyable d’un clan d’assassins et de manipulateurs. Pendant ce temps, le nécromancien Angelo di Larini cherche sur les terres ravagées de Matricia le moyen de contrer le mal qui ronge L’Archipel des Numinées. Un combat, trois destins – et le monde comme enjeu

 

 

Le jeu des âmes va vous emmener très loin.

 

Le livre s’ouvre sur Dionisia et Alino qui s’affrontent avec un jeu de tarot. L’enjeu : l’âme de son adversaire. Comment y jouer ? En tirant une carte et en offrant un souvenir à son adversaire. Si on accepte sa vérité, son souvenir et qu’on survive, on conserve son âme. Sinon on meurt. Un jeu bien cruel car son adversaire réel est bien soi-même et son passé. Qui voudrait l’affronter ?

 

On découvre ainsi une second intrigue qui est la lente vengeance de Dionisa sur la famille Tengelli, une famille de magiciens qui ont voulu tuer sa mère alors qu’elle en faisait partie. De manigances en manigances, la petite s’est retrouvée orpheline, a réussi à se marier, perd son mari, devient membre de la famille et les extermine un à un. Lentement et sûrement jusqu’à cette partie ultime.

 

 

Et aussi on découvre la fin de la quête du Nécromant

 

Souvenez-vous, le fil conducteur. Angelo cherche depuis toujours quelle est la source de cette mystérieuse maladie qui sévit sur l’archipel. Nous suivons aussi son enquête tout au long du livre même si j’avoue que face au jeu des âmes, cette enquête a du mal à mériter notre attention. Mais l’auteure arrive tout de même à nous concentrer, histoire toute de même qu’on sache pourquoi on s’est lancé dans cette saga au départ.

 

Et c’est ainsi que nous allons clore cette trilogie de Dark Fantasy dont la particularité et de suivre une femme par tome et chaque femme démontre à chaque fois sa force, son désir de survivre, son désir de gagner. Ne croyez pas que le fait que les héroïnes soient des femmes que la saga soit plus douce. Ce sont de véritables vipères ici.

 

En bref, une très bonne saga qui change un peu.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :