Eternité, tome 3 : Des dunes sous le vent de Magali Segura

Auteur : Magali Segura

Saga : Eternité

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 336

Obtenu le 15 Septembre 2017

Lu le 27 Septembre 2017

Dans le cadre de ma lecture commune avec Séverine

 

En un mot :

  • Une fin de saga sans rien à redire
  • C’était d’enfer du début à la fin

 

220px-montreuil_-_salon_du_livre_jeunesse_2012_-_magali_sc3a9gura_-_002Résumé : Terre de Sel est en plein chaos. Les Fidèles du roi saccagent la capitale sans épargner personne. Alors que les guerriers doivent faire face à ce carnage, il est temps pour leur chef d’armes de nommer son successeur. L’avenir de l’Acier en dépend, et certains sont prêts à tout pour hériter de sa place.

Retenu captif par l’être le plus sanguinaire que l’archipel ait jamais connu, Jelis vit un véritable cauchemar. Dans ce royaume d’horreur pure où l’humanité n’a plus lieu d’être, renoncer à son âme semble être la seule issue. Le temps viendra bientôt où Jelis devra faire son choix. Un choix que l’archipel tout entier redoute.

Malgré leurs conflits, Naslie et Yshem seront-ils capables d’unir leurs forces pour avoir une chance de sauver leur garçon ?

 

Une fin de saga en feu d’artifices

 

Les trilogies, c’est compliqué pour un auteur, parce que nous, lecteurs, ce que l’on attend, c’est le grand boum des révélations. Est-ce que Jelis va s’en sortir ? Est-ce qu’il va choisir d’être un mineur ou un majeur? Est-ce que son Luminis est digne de confiance ? Et aussi d’autres questions : Naslie et Yshem vont-ils se remettre ensemble ? Vont-ils se déchirer pour leur fils ? Vont-ils encore être poursuivis ? Et enfin et surtout : quelles vont être les conséquences d’avoir un mage qui a aussi une sensibilité à l’Acier ?

 

C’est aussi un grand nombre de pièges pour Magali Segura. Mais quelle excuse elle va nous donner pour que tout se passe bien ou mal ? C’est là qu’un grand nombre d’auteurs arrivent à nous foirer des fins de sagas avec un coup de baguette magique et hop hop hop, tout le monde s’en sort bien. C’est pas comme ça dans la vraie vie, on le sait et même dans la vraie vie de la fantasy, ce n’est pas comme ça. Et bien, rassurez vous. Madame Segura s’en sort encore une fois comme une championne. Elle va nous sortir une fin cohérente, dans le sentiment de toute la saga et sans non plus en rajouter de trop. Et c’est ce qui fera que vous garderez un excellent souvenir d’Eternité.

 

 

Une belle leçon de vie.

 

Le choix de Jelis, tout le monde aimerait bien que je vous le raconte. Mais ce serait bien entendu vous spoiler et je n’aime pas cela du tout. Donc autant vous raconter une chose. Ce choix est la conséquence de tout le récit. Toute la trilogie tend vers ce choix mais autant vous dire que Jelis aurait pu aussi en faire un autre. La notion de libre arbitre, comme de conditionnement, est importante aussi. Magali Segura va mettre en branle non seulement l’histoire, la psychologie des personnages et aussi la tension ambiante, les ennemis.

 

C’est un tout, entièrement qui fait ce récit. Aussi, la fin risque de ne pas tant vous étonner que cela. Mais c’est une juste fin. Parfois, il ne faut pas non plus demander des étonnements constants mais juste une très belle construction. Et c’est ce que nous a fait l’auteure, tant dans le fond que dans la forme.

 

En bref, un excellent moment de lecture en compagnie de Séverine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :