L’Héritage, tome 2 : l’Aîné de Christopher Paolini

Auteur : Christopher Paolini

Saga : L’Héritage

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Bayard

Nombre de pages : 793

Obtenu le 21 Août 2012

Lu le 21 Août 2012

Dans le cadre de poursuivre une saga

 

En un mot :

  • Une évolution des personnages
  • Un livre qui mûrit

 

21e3bd9a7e8ab40a9e84f82b821e0ddc_400x400Résumé : Eragon et Saphira, sa dragonne, sont à peine sortis vainqueurs de la bataille de Farthen Dûr que des Urgals attaquent de nouveau et tuent le chef des Vardens…
Nasuada, sa fille, est nommée à leur tête. Après lui avoir prêté allégeance, Eragon entreprend avec Saphira un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils recevront les enseignements du fameux Togira Ikonoka, l’Estropié qui est Tout.
Pendant ce temps, Roran, le cousin d’Eragon, organise la défense de son village contre les Ra’zacs. Le jeune homme est persuadé qu’ils veulent récupérer la mystérieuse pierre trouvée par Eragon sur la Crête.
De son côté, le royaume du Surda est toujours en lutte contre l’Empire de Galbatorix.
Eragon, Roran, les Vardens et les rebelles du Surda poursuivent désormais un seul et même but : détruire les forces du Mal.

 

Un apprentissage plus poussé

 

Nous suivons ici deux apprentissages. Tout d’abord, celui d’Eragon. Son statut de dragonnier a été retenu. Il doit maintenant en apprendre quelques ficelles. Ainsi commence sa quête pour  obtenir les connaissances. On y voit ses premières erreurs, dues à l’inexpérience. Mais aussi dues à son comportement juvénile. De l’autre côté nous voyons aussi l’apprentissage de Roran. En effet, il se retrouve catapulté dans le rôle de chef de guerre du village. Voire chef du village tout court. Et c’est à lui de réaliser le grand voyage de Carvahall. On le voit prendre les premières décisions pour le bien public, avec ses avantages, ses inconvénients et ses risques.

 

Un passage vers l’âge adulte.

 

Plus loin que le passage d’humain à image, que ce soit pour tous ces personnages, on voit surtout un passage réel vers l’âge adulte. En effet, Eragon et Saphira se retrouve totalement intéressés à se trouver un compagnon alors que Roran lui entame une quête pour se marier. Ils n’ont plus seulement l’avenir du pays entre leurs mains, ils doivent aussi assumer petit à petit leurs problèmes personnels et assumer leurs actes envers la société. Je ne vous en dirai donc pas plus de peur de vous en dévoiler de trop.

 

Pour conclure, l’Aîné est un bon deuxième tome qui montre l’évolution de la situation ET des personnages. On sent la résolution de toutes ces énigmes en grande partie dans le tome 3 : Brisingr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :