Les extraordinaires et Fantastiques aventures de Sylvo Sylvain, détective privé, tome 3 : Confessions d’un elfe fumeur de lotus de Raphael Albert

Auteur : Raphael Albert

Genre : Fantasy urbaine

Maison d’éditon : Mnemos

Nombre de pages : 380

Obtenu le 1 Août 2017

Lu le 4 Octobre 2017

Dans le cadre de : on poursuit ses sagas

 

En un mot

  • Enfin je connais tout de l’enfance de Sylvo
  • Et le pourquoi de son mal être
  • Et sa rencontre avec Pixel

auteur-raphael-albert_thumb
Merci à Elbakin de fournir une bouille de l’auteur

Résumé : À Panam, le Paris à la fois steampunk et fantasy imaginé par Raphaël Albert, Sylvo Sylvain, le fameux elfe détective privé, est en proie au spleen. Dans une fumerie de lotus, hébété, allongé sur une natte usée, de pipe en pipe, il se perd dans les souvenirs de son enfance… La Grande Forêt des Elfes se déploie, cruelle et merveilleuse et, dans la fumée épaisse du lotus, l’existence féérique de son peuple reprend vie. L’avenir, croyait Sylvo à cette époque, était tracé comme la hampe d’une flèche : il serait le prochain champion de la Grande Forêt. Mais le sort prendra une toute autre tournure. Face à son destin, Sylvo deviendra son pire ennemi…

 

Quand le spleen vous amène à l’introspection.

 

Lors du deuxième tome, Sylvo devenait de plus en plus sombre. Nous savions déjà que note détective allait mal, très mal. Parce que Sylvo est un elfe et qu’il vit en ville, loin de la forêt. Et on sent depuis le début que c’est quelque chose qu’il subit, que ce n’est pas son choix. C’est pour cela qu’on le voit boire plus que de raison et se drogue. En plus de ce tome, on sent que la coupe est pleine et qu’il y a des souffrances intérieures que Sylvo ne peut plus supporte. Comme il ne peut retourne dans sa forêt, il va se réfugier dans le seul cocon chimique capable, pense-t-il, de le soulager : l’opium. C’est le spleen qui l’attend.

 

A chaque bouffée, il tente de retourne à ses origines, à sa naissance et à son enfance. Comme cela, il ne peut plus souffrir. Malheureusement pour lui, s’il va revenir dans ses moments de bonheur les plus intenses, il va de nouveau devoir traverser les moments qui ont abouti à sa situation actuelle.

 

 

Où on va apprendre à connaître Sylvo Sylvain

 

Ce tome est extrêmement intéressant car on connaît déjà le personnage torturé de Sylvo mais comment était-il avant ? Avant d’être chassé de Toujours Verte  et avant de devenir détective ? Et bien Sylvo a été quelque temps un elfe insouciant mais il a vite été touché par la tragédie : la mort de sa mère puis celle de son pidwillin. Et pourtant, c’est un elfe qui a des amis, qui est curieux et qui tombe amoureux. C’est un combattant de la forêt toujours à la recherche d’une certaine pureté.

 

Sylvo a toujours été un libre penseur. Il peut séparer son avis de celui de la communauté pour aller vers ce qui lui semble juste. C’est aussi un solitaire car il n’a pas encore Pixel. Bref, on ne peut s’empêcher d’apprécier ce jeune elfe mais on ne peut aussi s’empêcher de penser que cette situation était inéluctable. C’est un tome triste et on ne souhaite qu’une chose en définitive : que Sylvo aille mieux et qu’il fasse la paix avec lui-même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :