Les Enfants de Ji, tome 1 : le testament oublié de Pierre Grimbert

Auteur : Pierre Grimbert

Saga : Les enfants de Ji

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Octobre

Nombre de pages : 270

Obtenu le : 14 Juin 2012

Lu le 17 Juin 2012

Dans le cadre de : Mon amoureux à l’époque, il me draguait en me prêtant des livres

 

En un mot :

  • Qu’est ce qu’on ferait pas pour l’amour
  • Surtout commencer une saga à l’envers
  • Fantasy classique mais efficace

 

220px-grimbertpierre2013Résumé : Vingt-trois ans sont passés depuis la terrible attaque des barbares Wallattes contre la Sainte Cité d’Ith. Si les Hauts-Royaumes ont retrouvé leur stabilité, la confusion règne toujours dans le reste du monde connu… Tout particulièrement derrière le Rideau, cette immense cordillère dont le bruit court qu’elle pourrait abriter un Démon. Au pied du Mont-fleuri, les sectes noires sortent de l’ombre, répandant leur foi maudite jusqu’à Kaul et Lorelia… Et les tueurs züu eux-mêmes voient leurs traditions soudain ébranlées !
Loin de cette agitation, les héritiers ont repris le cours de leurs vies. Ils ont eu des enfants, auxquels ils ont essayé de donner une existence normale. Ainsi, cette nouvelle génération ne connaît rien de l’aventure périlleuse qui mena leurs aïeux aux quatre coins du monde connu… Mais il vient toujours un moment où les plus grands secrets refont surface.

 

Un plaisir de retrouver Pierre Grimbert !

 

J’avais déjà lu cet auteur à travers La Malerune, saga que j’avais particulièrement apprécié. Mais je ne pouvais savoir si son écriture me parlait vu qu’il avait seulement coécrit les tomes. Mais en lisant ce tome, j’ai pu me retrouver avec joie dans un style d’écriture franc, simple, style que j’aime beaucoup pour traiter de l’épic fantasy.

 

Mais qu’avons-nous là ? Bah oui, comme une tachône, j’ai décidé de lire les enfants de Ji qui est en fait une série qui fait la suite du Secret de Ji. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Donc j’y suis allée franco sans connaître du tout la mythologie de ce monde. Mais ne vous inquiétez pas outres mesures ! Pierre Grimbert sait  de suite vous mettre à l’aise, vous donnant quelques petits rappels qui vous permettront d’être réactifs et embarqués très vite dans l’histoire des héritiers.

 

Un début de série franchement sympa

 

Qu’avons-nous là ? Nous avons quelques personnes dont on sait qu’ils sont les héritiers de héros (dont je ne sais rien puisque je n’ai pas lu le Secret de Ji Mouahaha) qui ont dont globalement sauvé le monde. Ces héritiers ne savent évidemment rien de tout cela, à part quelques échos. Et leurs parents disparaissent. Ils savent que s’il arrive quoique ce soit, ils doivent se retrouver à un endroit bien spécifique. Mais que de mystères on a là. C’est fou ! Du coup, je profite de ce premier tome pour découvrir à fond les personnages : leurs points forts, leurs faiblesses, leurs réactions face au danger, leur capacité à réagir et surtout comment ils vont faire une petite communauté.

 

Tout cela laisse présager une très bonne série que je vais dévorer entre quelques livres (j’ai une énorme pile à lire) car je sens qu’elle va me détendre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :