Les Enfants de Ji, tome 3 : La Voix des aînés de Pierre Grimbert

Auteur : Pierre Grimbert

Saga : Les Enfants de Ji

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Octobre

Nombre de pages : 267

Obtenu le 27 Août 2017

Lu le 27 Août 2017

Dans le cadre de : On poursuit les sagas

 

En un mot :

  • Le rythme qui s’accélère
  • Une intrigue qui se poursuit

220px-grimbertpierre20131Résumé : Après leur difficile bataille sur les toits de Goran, les héritiers n’ont plus qu’à fuir le Grand-Empire et les fidèles de la Jurande. Peu de destinations s’offrent pourtant à eux… Et en courant au devant d’Usul, le dieu omniscient, ne risquent-ils pas de tomber dans les mains d’un allié de Sombre ? A moins qu’ils n’apprennent finalement des choses qu’ils auraient préféré ignorer, semant le doute et la confusion dans leurs rangs. La situation est pourtant déjà bien assez tendue… Entre les tourments amoureux de Keb, Eryne et Amanon, et les manifestations de la Voix intérieure de Cael, le petit groupe voit sa cohésion mise à rude épreuve. Pourtant, les héritiers ne s’avouent pas vaincus. Tous s’efforcent de développer leurs talents, en espérant qu’ils pourront aider l’Adversaire dans son combat final. Ou au moins, à survivre assez longtemps pour y assister…

 

Un héritage perpétré

 

Ce tome 3 montre que les enfants de Ji suivront jusqu’au bout la voie de leurs parents. Ils prennent réellement conscience de la quête qu’ils doivent entreprendre, des enjeux, des ennemis qu’ils doivent combattre. Malgré leurs différences et le fait qu’ils ne se soient rencontrés que depuis quelques temps, on sent une véritable union dans ce groupe, et une union solide. On va ainsi pouvoir les suivre dans  leur quête pour découvrir où sont leurs parents, et aussi pour pouvoir lire les derniers symboles laissés dans les journaux de bord.

 

 

Un tome qui se dévore

 

 

Je l’ai lu en un seul après-midi ! Et pour cause, il n’y a pas de pause dans l’action, vous êtes en perpétuel mouvement. L’écriture de Pierre Grimbert est toujours aussi simple et fluide, toujours aussi agréable à lire. Vous ne trouverez pas ce tome lent, mou, ou vide de substance. Il est complet et vous permet d’avancer à grands pas tant dans la compréhension des personnages que dans l’action en elle-même. J’ai hâte de finir les Enfants de Ji, de connaître le dénouement de cette génération qui apparaît maudite de plus en plus.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :