Les Enfants de Ji, tome 4 : Le Patriarche de Pierre Grimbert

Auteur : Pierre Grimbert

Saga : Les enfants de Ji

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Octobre

Nombre de pages : 251

Obtenu le 12 Novembre 2012

Lu le 30 Janvier 2014

Dans le cadre de : On poursuit les sagas

 

En un mot

  • Un tome de transition ?
  • Pourtant tout s’accélère

220px-grimbertpierre20131Résumé : Alors que la guerre menace d’embraser les Hauts-Royaumes et de bouleverser l’équilibre du monde connu, les héritiers fuient toujours les nombreux ennemis que Sombre a lancés sur leur piste. Le moment approche, pourtant, où le démon et l’Adversaire devront affronter leurs destins liés, décidant ainsi du sort de l’humanité… même si les fugitifs sont encore loin d’y être préparés. Trop de mystères planent sur leur quête, les portes, ou le Jal ! Les réponses pourraient venir du savoir des Etheques, cette civilisation oubliée dont le berceau semble se situer sous la Sainte-Cité…En attendant de connaître celui d’entre eux qui devra mener l’ultime combat, les membres du groupe affûtent leur courage et poursuivent la lutte contre leurs propres fantômes. Mais ont-ils la moindre chance d’emporter la victoire, face à des forces et des sentiments qui les dépassent ?

 

Un tome extrêmement rapide

C’est incontestablement le plus court et le plus mouvementé des 4 tomes. On dirait que la volonté de Pierre Grimbert est de nous mettre en situation d’urgence alors qu’il a pris son temps pour les trois premiers tomes, comme s’il s’était rendu compte qu’il ne lui en restait qu’un pour finir l’histoire. Alors, loin de moi de dire que ce quatrième tome est moins bien écrit mais j’ai eu l’impression de survoler l’histoire cette fois ci. Et heureusement que j’ai tous les volumes à disposition car  je pense que si j’attendais les publications, j’aurai hurlé au scandale !

Sinon, les ingrédients sont là : révélation, progression dans la quête, voyages, combat, de nouveau révélations, découvertes de capacités… Cela sent la fin et le combat final. On a terminé la ronde où tout le monde apprend à se connaître. Quelques semaines dans un bateau ont permis d’abaisser beaucoup de barrières et de créer moultes liens, faisant ainsi un groupe soudé.

Une préparation express vers la fin.

 

Alors oui, comment l’auteur nous prépare au tome final ? Et ceci sans trop vous en dire sinon vous allez râler ? Et bien nous allons prendre en compte les révélations du précédent tome, changer de lieu, avancer dans la quête, affronter des ennemis et finir sur une révélation. Rien de bien compliqué, c’est un schéma somme toute classique, tellement qu’on a l’impression que l’auteur s’ennuie là dedans comment il nous expédie cela !

A voir donc comment il va se débrouiller avec le tome final intitulé le Sang du Jal. Celui ci ne servira que de transition manifestement. Cela dit, l’écriture est bien faite et m’a détendue pour la soirée. Objectif accompli pour Pierre Grimbert. Je vous dis à bientôt pour le dernier tome de la saga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :