Chroniques de la mort blanche, tome 1 : Avant les ténèbres de Nicolas Cluzeau

Auteur : Nicolas Cluzeau

Saga : Chroniques de la Mort Blanche

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Galapagos

Nombre de pages : 293

Obtenu le 18 Juin 2012

Lu le 25 Juin 2012

Dans le cadre d’être attirée par une couverture et le faire lire à son compagnons 5 ans plus tard

 

220px-nicolas_cluzeau-imaginales_2012Résumé : Un étrange épidémie ravage les Franges féeriques d’Orlandie, décimant les druides et magiciens, garants de la liberté de l’île. Profitant de la vacance du pouvoir, Endrew, fils d’un seigneur maudit, se proclame Haut roi. Les Marches méridionales refusent son autorité. Toute la région est alors entraînée dans une sanglante guerre civile.
Arline et Sean, deux jeunes sorciers secondés par un puissant troll, tentent de trouver le remède qu mal qui anéantit leurs congénères. Guidés par Lorcan, limier des Marches du Sud, ils vont atteindre la Tour d’Émeraude.
L’antique citadelle voilée de mystère pourrait bien détenir les réponses qu’ils cherchent désespérément. A condition d’en décrypter au plus vite les arcanes. Car, dans ces ténèbres qui souillent la magie et rongent le cœur des êtres, l’espoir se meurt peu à peu

 

Une série prometteuse ….

 

 

Sous les conseils de blogueuses littéraires, je me suis attelée au tome 1 des Chroniques de la Mort Blanche. Et c’est vrai que le début est très engageant. Des créatures féériques, une maladie bizarre, des tentatives de meurtres, des quêtes… Nicolas Cluzeau a un style énergique, il faut le reconnaître et il ne mâche pas ses mots ! A peine entre-t-on dans le livre que nous partons sur 3 quêtes différentes, se demandant où l’on va aller et quel est son degré d’importance !

 

Autre chose qui me fait dire que je vais suivre cet auteur (autrement dit, compléter activement ma bibliothèque déjà surchargée), l’écriture est fluide et on sent que Cluzeau maîtrise très bien son sujet. Lorsqu’on lit ses descriptions, que ce soit le visuel, l’auditif, ou le sensoriel, on a l’impression d’y être et je trouve cela très agréable.

 

Mais ?

 

Mais voilà, on m’avait prévenu, il y a beaucoup de quêtes. De plus, on entre directement dans le sujet. Du coup, on est un peu balloté pour le tome 1. J’ai eu du mal, je l’avoue, à différencier quelques personnages. De plus, il y a eu une presque mort. Du coup, fatiguée de la semaine (oui en plus, j’ai eu un mauvais timing mais j’avais vraiment trop envie de le lire), j’ai galéré à le finir. Et ce n’est pas la faute entièrement du livre, c’est aussi de la mienne. Aussi je pense fermement poursuivre la série avec Noir Saphir (en même temps, cela tombe bien,  il m’attend sur le piano qui me sert de PAL de la semaine) et je pourrai vous dire plus sérieusement si le fouillis du début vaut le coup d’être franchi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :