Charley Davidson, tome 11 : Onze tombes au clair de lune de Darynda Jones

Auteur : Darynda Jones

Saga : Charley Davidson

Genre : Fantasy Urbaine

Maison d’éditon : Milady

Nombre de pages : 377

Obtenu le 8 Septembre 2017

Lu le : 6 Novembre 2017

Dans le cadre de ma lecture commune avec le Museau

 

En un mot

  • Un de ces cliffanger à la fin !
  • Une recette qui fonctionne bien
  • Et on adhère toujours autant

29766325Résumé : VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C’EST MOI.D’habitude, ma journée typique comprend des maris infidèles, des personnes disparues, des hommes d’affaires véreux… et des démons, des dieux maléfiques et des gens qui sont morts. Beaucoup, beaucoup de gens morts. Désormais, je dois également apprendre à vivre avec ma nouvelle condition de déesse toute-puissante et mère de la sauveuse de l’univers. Les forces de l’enfer sont prêtes à tout pour me détruire, mais quand on est mariée au fils de Satan, difficile de ne pas tenter le diable…

 

Comme toujours, la technique de l’auteure pour nous tromper est de nous noyer d’informations

 

Dans les romans, on se focalise seulement sur une intrigue, ou un type d’action et on avance. Dans la vraie vie, surtout pour les femmes, c’est un peu différent. Charley Davidson est pareille, elle vit comme nous et doit constamment jongler avec pleins de choses importantes.

 

Ainsi, elle doit bosser, s’occuper de son mari, faire des filatures, communiquer avec le fantôme du petit garçon qui rampe sur ses poutres, écouter les problèmes de couple de sa meilleure amie, découvrir comment utiliser ses nouveaux pouvoirs, suivre des cours de gestion au cas où elle doit envahir le monde, découvrir comment coincer ceux qui ont enlevé son mari quand il était petit, s’assurer que son futur beau-fils va bien, faire des doigts d’honneur aux anges qui apparemment veulent la surveiller, s’inquiéter pour son oncle et résoudre le harcèlement scolaire de sa nièce.

 

Allez y, donnez moi l’enjeu principal du roman dans tout cette liste. Non ? Et bien vous êtes dans la vraie vie de Charley

 

 

Curieusement, je dois dire, même après onze tomes, on ne s’en lasse pas.

 

Et oui, que voulez vous, on peut se dire à chaque tome qu’il serait peut être temps de changer un petit peu. Mais non, on ne peut s’empêcher de penser qu’après tout ce temps, c’est cet apparent fouillis qui fait tout le charme de cette saga. Et en regardant d’un peu plus près, on ne peut s’empêcher de constater qu’il a fallu un sacré schéma à Darynda Jones pour nous livrer une intrigue cohérente là dedans.

 

En bref, des sujets bien difficiles à aborder mais qui passent sans problème avec l’humour légendaire de notre héroïne. Avec ce qui se passe à la fin, je serai vraiment curieuse de voir comment Charley va garder le moral. Sûrement avec des phrases chocs, comme à son habitude, histoire de nous servir un trompe l’œil à sa tristesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :