Bifrost 82 : Dossier Neil Gaiman : Entre Miroirs et Fumées

Auteur : Collectif

Genre : Divers

Maison d’édition : Le Bélial

Nombre de pages : 196

Obtenu : Je sais plus

Lu le 10 Novembre 2017

Dans le cadre de lire un Bifrost par mois et puis c’est tout

 

En un mot :

  • Une belle découverte sur l’auteur
  • Et quatre nouvelles qui déchirent
  • Et des interviews super sympa

 

55033Résumé : Il y aura des gens pour vous affirmer que l’habit fait le moine et, en général, ils ont tort. Toutefois, il serait justifié de dire que, quand le jeune marquis en devenir avait enfilé ce manteau pour la toute première fois, se contemplant dans le miroir, il s’était alors redressé et sa posture modifiée tant il savait, à observer son reflet, que le personnage qui arborait un tel manteau n’était pas un adolescent quelconque, pas un quelconque chapardeur et trafiquant de faveurs. Le garçon revêtu du manteau qui, à l’époque, était trop grand pour lui, avait souri à son image et s’était remémoré une illustration vue dans un livre : le chat d’un meunier dressé sur ses deux pattes de derrière. Un chat décidé, habillé d’un beau manteau et de grandes et fières bottes. Aussi s’était-il attribué un nom. Un tel manteau, il le savait, était d’un genre que ne pouvait porter que le marquis de Carabas…

 

Des nouvelles apportées par ce magasine.

 

La femme qui se croyait une planète de Vandala Singh : J’avais déjà lu cette nouvelle dans le recueil Infinités publié chez les Editions Denoël. C’est donc avec grand plaisir que je l’ai relue, la plume de cette auteure étant extrêmement poétique. Une belle nouvelle indienne et féministe qui, je  pense, mérite d’être publiée un peu partout.

 

Coexistence de Thomas Day. Je connaissais déjà la plume choc de cet auteur aussi, j’ai été plus que ravie de le voir réfléchir sur les conséquences d’une nouvelle évolution du genre humain. On a l’impression de voir le coc entre les Cro-magnons et les Hommes de Néanderthal.

 

Qui sème le vent… de Marie Pavlenko : Voilà une nouvelle que j’aurai adoré écrire. Heureusement pour vous, c’est une auteure de talent qui s’y est collée. Un dieu passe un moment incognito parmi les humains et de cette visite découlera le sort du monde. Quelle vision donnerions nous aux dieux ?

 

Comment le marquis retrouva son manteau de Neil Gaiman : Ouf, j’ai eu peur qu’on ne retrouve pas une seule nouvelle de notre dossier alors que c’est un novelliste bien connu. Autant l’avouer de suite, je n’ai rien vu ou lu de cet auteur. Je voulais bosser un peu le gars avant de m’y pencher proprement. Et j’ai été charmée par sa plume et son imaginaire. Vous aurez donc bientôt des chroniques sur cet auteur.

 

 

Les chroniques du Bifrost.

 

Quand je disais que ce magasine est génial, c’est peu dire. Je me considère comme une bonne référence en Fantasy même si je pense que je ne suis en rien une spécialiste. Et c’est quand on arrive à cette partie que je me rends compte qu’en fait, j’ai beaucoup de livres de retard. Je ne ferai pas de chroniques de chroniques mais je vous laisserai les recommandations de ce magasine pour le mois.

 

A lire selon le Bifrost

  • Le travail du furet de Jean Pierre Andrevon
  • Philip K Dick goes to Hollywood de Leon Henry
  • Lanmeur, intégrale 4 de Christian Leourier
  • La fille qui naviga autours de la féerie de Catherine M. Valente
  • Le choix de Paul J. Mc Auley
  • L’abîme au-delà des rêves de Peter F. Hamilton.
  • Dans les espaces déjantés de Louis Thirion
  • Les Affinités de Robert Charles Wilson
  • Le cœur de Doli de Gustavo Nielsen
  • Le rêve du démiurge de Francis Berthelot
  • Le poids du cœur de Rosa Montero
  • Défaite des maîtres et possesseurs de Vincent Message

 

Vous avez bien entendu la découverte de pas mal de magasines, ce qui allongera encore plus votre liste de lectue avec Présence d’esprit, Galaxie Nouvelle série, la Tête en l’ère, Solaris…

 

Enfin, une bonne interview de la librairie Millepages, située à Vincennes. Autant vous le dire, vous aurez envie d’y aller et de vendre un de vos organes vitaux en livres.

 

Focus sur Neil Gaiman

 

Des biographies, bien entendu, mais pas que. Des points de vue des différents traducteurs et autres acteurs qui font que Neil Gaiman es connu est aimé en Franc. Vous en découvrirez bien entendu des tas de choses sur l’auteur (que j’ai en plus complété en écoutant le podcast d’Elbakin sur l’auteur)

 

Vous aurez enfin quelques échanges et interviews faits par l’auteur auprès des acteurs de la Fantasy. Vous aurez là de belles pistes de réflexion sur l’écriture mais aussi sur le fonctionnement du monde (de l’univers et de tout le reste)

 

En bref, un très bon numéro qui vous donnera envie de découvrir l’auteur et aussi d’acheter pleins de livres. Pour me punir, je pense lire le mois prochain le numéro sur Stephen King

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :