Dette d’os

Auteur : Terry Goodkind

Saga : L’Epée de vérité

Numéro de tome : Préquelle

Genre : Fantasy

Maison d’éditon : Bragelonne

Nombre de pages : 117

Obtenu le 12 Juillet 2012

Lu le 12 Juillet 2012

Dans le cadre de : La sortie de la préquelle est une excellente excuse pour lire la saga

 

En un mot :

  • C’est fou comme on apprécie plus la saga sans Richard
  • Une bonne implantation de l’univers
  • Un Zedd plus jeune

ug23xo4qpj2me5eik2as_400x400Résumé : Il y a très longtemps, avant la création de la frontière, la guerre faisait rage entre D’Hara et les Contrées du Milieu. Dans ce climat inquiétant, une jeune femme se rendit dans la cité d’Aydindril pour obtenir une audience avec le Premier Sorcier. Elle s’appelait Abby et venait lui demander de sauver les habitants de son village. II s’appelait Zeddicus Zu’l Zorander et sa lutte contre la dangereuse magie de Panis Rahl allait prendre un nouveau tournant…Cette préquelle à L’Épée de Vérité est une édition à tirage limité et comprend une introduction de l’auteur et des illustrations de Keith Parkinson, l’artiste dont les magnifiques peintures ornent les couvertures de toute la série

 

Le récit d’une frontière

 

 

J’ai voulu lire Dette d’os avant de finir le tome 1 de l’Epée de vérité, saga que j’ai envie de dévorer depuis très longtemps (mais au risque de me répéter, il y a tant de choses à lire ….) Le format très court de cette nouvelle (une centaine de page) m’a permis de renouer avec la saga pour enfin terminer ce tome 1 (et vous en parler, tant qu’à faire).  Et que vous dire ? Nous découvrons à travers Dette d’os le pourquoi il y a une frontière magique entre deux royaumes. Car nous tombons sur ce point dès le début du tome 1. En effet, Zeddicus, le premier magicien du pays est embourbé dans une guerre sans fin contre Panis Rahl. Les gens du royaume commencent de plus en plus à avoir peur de la magie. Aussi on se pose la question d’une frontière entre ceux qui veulent vivre dans un monde magique et ceux qui ne le veulent pas.

 

Dette d’os est le récit de la loyauté. En effet, Abby va voir Zed pour lui soumettre une dette d’os. Mais qu’est-ce que c’est que ce truc-là ? Je m’en vais vous expliquer de suite. Une dette d’os, c’est lorsque quelqu’un est redevable à une autre personne, à un point que cela est inscrit dans ses os. Il suffit alors à la personne débitrice de présenter au magicien un morceau d’os de la personne pour avoir réparation et cette personne est obligée de s’acquitter de la dette.

 

 

Une préquelle qui nous donne des indices sur l’histoire.

 

L’histoire est centrée sur Zed, jeune homme. Et c’est très sympa car nous voyons que son comportement n’a en rien changé avec les années. Nous avons affaire ici à une personne très intelligente mais aussi très malicieuse. La Grande Inquisitrice de l’époque le surnomme le Filou et c’est vrai car il ne dévoile jamais son plan en entier de suite, prévoit toutes les possibilités et voit toutes les facettes de l’histoire. C’est ainsi très   agréable car le suspense est vraiment à son comble, on se demande jusqu’à la fin quel sera l’issue de ce combat.
De plus, et j’en parle maintenant du coup, l’écriture de Terry Goodking est très fluide. Ce monde de fantasy qui s’ouvre à nous est très simple à comprendre. Il est aussi très complet. Mais vous n’aurez aucune difficulté à suivre tant ses descriptions sont facile à lire. Petit bonus dans cette préquelle, vous avez quelques illustrations très très mais alors très jolies sur l’univers de l’Epée de vérité.

 

Pour résumer, une très bonne préquelle qui nous permet d’en apprendre plus sur un personnage secondaire – Zed – mais aussi sur les origines de la série et sur le monde magique du Sourcier. Mais toute en nuance car vous n’en découvrirez qu’une esquisse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :