La première leçon du sorcier

Auteur : Terry Goodkind

Saga : L’Epée de vérité

Numéro de tome : 1

Genre : Fantasy

Maison d’édition : Bragelonne

Nombre de pages : 696

Obtenu il y a super longtemps

Lu il y a tout aussi longtemps

Dans le cadre de : A l’époque : découvrir de la fantasy

 

En un mot :

  • C’est mignon de voir que notre vision d’une saga évolue en fonction de notre passif de lecteur
  • Par contre, Richard m’énervait déjà
  • Une saga culte. Rien à redire dessus

ug23xo4qpj2me5eik2as_400x400Résumé : Jusqu’à ce que Richard Cypher sauve cette belle inconnue des griffes de ses poursuivants, il vivait paisiblement dans la forêt. Elle ne consent à lui dire que son nom : Kahlan. Mais lui sait déjà, au premier regard, qu’il ne pourra plus la quitter. Car désormais, le danger rôde en Hartland. Des créatures monstrueuses suivent les pas de l’étrangère. Seul Zedd, son ami le vieil ermite, peut lui venir en aide… en bouleversant son destin. Richard devra porter l’Épée de Vérité et s’opposer aux forces de Darken Rahl, le mage dictateur. Ainsi commence une extraordinaire quête à travers les ténèbres. Au nom de l’amour. A n’importe quel prix.

 

Parlons un peu des formes.

 

Commencer une saga, c’est aussi parfois découvrir un auteur. Et ce fut le cas avec la Première leçon du sorcier car j’avais commencé la lecture avant Dette d’Os, sans jamais pouvoir la finir (parfois, cela arrive). Mais il y a une chose que j’apprécie beaucoup chez Terry Goodkind, c’est son style d’écriture. Il est riche, simple et très linéaire. Je m’explique, il peut vous faire toutes les descriptions qu’il veut, on ne s’ennuie pas. Son univers est simple : une espèce de Moyen Age fantasy où se mêle des sorciers, des inquisitrices, des sourciers…. Ce sont de nouvelles castes mais il s’avère que grâce au point de vue nouveau de Richard (le héros), on comprend toutes ces nouvelles choses. En effet, Richard vient d’un pays sans magie. Aussi, en voyageant dans le pays magique (où se déroule la quête principale), on voit tout à travers son œil neuf. De plus, il a la fâcheuse manie de poser les questions que nous nous poserions.

 

Ainsi, ce premier roman se déroule dans une première partie dans le pays de Richard (Westland), Richard menant une enquête sur le meurtre de son père. En cours de route, il rencontre Kahlan, une Inquisitrice qui vient de traverser la frontière magique. Il l’emmène voir un vieux fou (Zed) qui cache beaucoup de choses. La seconde partie du roman se déroule dans le pays magique où Richard va découvrir sa nouvelle fonction (le Sourcier). Et pour affronter l’affreux tyran, nous atterrirons dans son pays. (je ne vous décris pas trop la chose car je n’aimerai pas vous spoiler…)

 

Des personnages attachants.

 

Je l’avoue, Richard m’énervait un petit peu car il semblait trop parfait. En effet, il était avide de savoir, prenait à chaque fois les bonnes décisions, apparemment, il n’était pas mal non plus à regarder et surtout avait le comportement du beau fils ou mari idéal. Non mais franchement ! Marre de ces héros parfaits, je commençais à râler franchement dans ma barbe jusqu’à ce que… Jusqu’à ce que je découvre que la force de Richard était d’accepter ses défauts (impulsivité, colère, passion amoureuse, suspicion…) Au fil des pages, j’ai découvert un personnage qui est beaucoup plus complexe qu’on ne le croit et surtout qui endure énormément d’épreuves, tant physiques que morales. Et pourtant, il ne se laisse jamais abattre et tente toujours de faire passer ceux qu’il aime en premier. J’aime beaucoup ce raisonnement, cette manière d’être et je continuerai à lire cette saga juste pour voir comment évolue ce personnage guidé par l’amour de son prochain.

 

Kahlan, quant à elle, me ressemble beaucoup par certains points. Elle se forge une image bien lisse et imprenable pour se protéger. Elle ne veut pas qu’on la blesse plus qu’elle ne l’a été. Et j’avoue que j’essaie beaucoup d’avoir cette image de femme forte. Toutefois, elle arrive à se dévoiler et sous ce vernis d’Inquisitrice, on découvre une jeune femme sensible, avide d’aimer et qui peut prendre des décisions franchement pas faciles pour le bien du groupe. C’est un des points forts de cette petite communauté, surtout quand elle arrive à faire confiance aux autres.

 

Zed… C’est un peu mon préféré. J’aime beaucoup les sorciers malicieux qui tentent de faire apprendre aux gens par le raisonnement. Mais il a parfois ses défauts attention. Il apparaît parfois un peu bourru, grand mangeur (ne le laissez surtout pas approcher de votre frigo) et il reconnaît volontiers ses erreurs.

 

 

Un livre sur la recherche de la  vérité.

 

La première leçon du sorcier vous apprend énormément de choses sur la société actuelle et passée aussi. Elle traite des tyrans, des dictateurs et mine de rien laisse une petite critique bien posée de Terry Goodkind sur notre temps. Je vous laisserai la découvrir (car il vous faut apprendre aussi par vous-même). Je pense que l’auteur veut nous montrer son regret d’une société un peu plus communautaire où les gens se font confiance. Il regrette aussi les sages qui nous guident. Et pourquoi pas aussi il regrette la magie.

 

Quand on regarde cet univers, on a envie d’y vivre car rien n’est entièrement bon ou mauvais, tout est à double face. Et c’est en les acceptant qu’on évolue sur une juste voix. Et n’ayez pas peur de faire des erreurs car on peut toujours les rattraper quand on reconnaît ses fautes.

 

En bref : une série qui commence particulièrement bien. Et qui donne envie de la suivre. Il n’y a pas eu trop de longueurs ce qui laisse passer ce gros pavé certes un peu lentement (nous ne sommes pas des machines à lire tout de même) mais paisiblement. J’ai beaucoup apprécié retrouver ce livre le soir pour m’évader et je pense que je reprendrai ces volumes de temps en temps, juste pour m’évader. Parfois rire aussi (il y a une soirée entre les trois protagonistes qui m’a lâché quelques fous rire, ils ont l’air de bien s’amuser en sauvant le monde). C’est sûrement un livre qui vous réconciliera avec la fantasy si vous étiez fâché avec elle ou qui vous la fera découvrir avec j’espère le plus grand plaisir. A bientôt pour le tome 2 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :